Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La tragédie sans fin de l’assassinat des journalistes


de : Internationalnews
vendredi 15 février 2008 - 11h02 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Par Maxime VIVAS

Le Syndicat national des journalistes CGT publie un bilan des journalistes tués dans le monde en 2007, bilan établi par la Fédération internationale des journalistes (FIJ).

Les chiffres (171) varient considérablement de ceux fournis par RSF (86). Il semble que les approches diffèrent quant à la qualification des journalistes.

Par ailleurs, la comptabilité des RSF est souvent hasardeuse (pour ne pas dire « politique »). On se souvient que RSF avait oublié de comptabiliser dans son bilan annuel, 16 journalistes Serbes abattus par les forces de l’OTAN sous commandement états-unien en 1999.

S’agissant de l’Amérique latine, une formulation du document de la FIJ prête à confusion : « Dans toute l’Amérique Latine, des journalistes ont été tués pour leurs reportages sur les gangs… ».

Bien entendu, des journalistes n’ont pas été tués « dans toute l’Amérique latine ». Par exemple, aucun journaliste n’a été tué au Venezuela en 2007, pays où s’est rendu Robert Ménard au mois de mai pour protester vigoureusement dans les salons de l’hôtel Hilton contre le gouvernement de Hugo Chávez. Mais il est vrai que des journalistes ont été abattus au Mexique et en Colombie par exemple, pays alliés des USA. Ménard n’a pas cru bon de s’y rendre pour protester.

De même, si la FIJ comptabilise 65 journalistes tués en Irak en 2007 (RSF : 47), pays mis à feu et à sang en raison de la présence imaginaire d’armes de destructions massives (ADM), il est logique de penser que RSF devrait se précipiter à Washington pour une conférence de presse où il demanderait à Bush de calmer les soldats US, voire de les rapatrier dare-dare.

Le document de la FIJ insiste à juste titre sur la nécessité de punir les coupables.

Il est vrai en effet que l’information ne peut être diffusée si s’exerce la plus terrible des censures qui consiste à exécuter les témoins.

Maxime Vivas

Les infos du SNJ-CGT

Nombre des journalistes tués en 2007

« Une tragédie sans fin » selon la FIJ (31 décembre 2007)

Bruxelles, 31 décembre 2007 (FIJ) - La Fédération internationale des journalistes a indiqué aujourd’hui que la violence contre les journalistes avait atteint des niveaux extrêmes en 2007, pour la troisième année consécutive, avec 171 tués, à peine moins que le record établi l’année dernière.

Les conflits en Irak, au Pakistan et en Somalie se sont avérés les plus dangereux pour les journalistes au cours d’une année qui a confirmé le niveau élevé des morts enregistré ces dernières années, une « tragédie sans fin » pour des milliers de personnes depar le monde au sein de la communauté des médias.

En 2006, la FIJ avait eu confirmation de la mort de 177 journalistes et autres travailleurs des médias. La fin de l’année 2007 s’est révélée à peine moins fatale avec 171 morts. Les chiffres ont été compilés en coopération avec l’INSI, l’International News Safety Institute.

« Pour la troisième année de suite, la violence contre les journalistes atteint des niveaux records » , a déclaré le président de la FIJ Jim Boulmelha. « L’étendue des attaques visant les journalistes témoigne d’une crise persistante marquée par une tragédie sans fin et des attaques incessantes contre la liberté de la presse. »

Jim Boumelha a lancé un appel à la communauté internationale à agir davantage pour mettre un terme à l’impunité et à éliminer la peur et le danger de la profession journalistique. « Nos confrères ont été assassinés en raison de leur travail, tués alors qu’ils couvraient des sujets dangereux et ils ont perdu la vie alors qu’ils couraient couvrir des informations de dernière minute », a-t-il dit.

Les morts accidentelles ont été plus nombreuses cette année et la FIJ souligne que la menace d’être pris pour cible et le danger auquel sont confrontés les travailleurs des médias sont toujours présents, notamment dans les zones de combat comme l’Irak. A l’instar du lourd bilan en Irak, les morts se sont multipliées en Somalie et en Afghanistan. Les troubles au Sri Lanka et au Pakistan ont aussi causé la mort de journalistes.

En Afrique, de violentes attaques contre les journalistes se sont poursuivies et la répression brutale contre la liberté d’expression en Erythrée a causé deux morts cette année.

La couverture des activités des trafiquants de drogue au Mexique a à nouveau provoqué un bilan meurtrier au Mexique. Dans toute l’Amérique Latine, des journalistes ont été tués pour leurs reportages sur les gangs, la drogue et les dessous de la politique.

« Comme d’habitude, les travailleurs qui courent le risque le plus élevé sont ceux qui opèrent dans leur propre pays », a déclaré Boumelha. La violence à l’encontre des médias est particulièrement flagrante dans les pays dont la situation politique est instable. Ce n’est pas un hasard si des pays comme la Somalie ou le Pakistan sont deux des plus dangereux cette année.

La FIJ, qui coordonne son décompte des victimes avec l’INSI (International News Safety Institute), prend en compte tous les journalistes tués du fait de leur travail, les meurtres délibérés comme les morts intervenues lors de la couverture d’événements violents. Elle prend également en compte les morts accidentelles lorsque les journalistes étaient en train d’effectuer un reportage. En Irak, qui s’est avéré être le pays le plus meurtrier pour les journalistes depuis l’invasion américaine de 2003, au moins 65 journalistes et travailleurs des médias ont été tués cette année. Parmi les tués, on estime que tous, sauf un, étaient des ressortissants irakiens.

Le rapport de la FIJ, avec les détails de chaque cas, sera publié dans son intégralité à la mi-janvier et tiendra compte de la conclusion des cas faisant l’objet d’une enquête..

L’étude de la FIJ établit clairement que les journalistes locaux sont les plus vulnérables aux attaques. Dans l’écrasante majorité des cas cette année, les travailleurs des médias visés travaillaient pour des médias nationaux ou régionaux et ont été tués dans leur propre environnement. Elle insiste également sur le problème de l’impunité qui continue de frapper le secteur des médias. Nombre des crimes commis cette année n’ont pas encore été résolus, et il est vraisemblable qu’ils ne le seront jamais.

Pour le secrétaire général de la FIJ Aidan White, qui s’est joint cette semaine à un nouvel appel à agir contre l’impunité en se fondant sur la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies adopté il y a un an, appelant tous les gouvernements à faire face à la violence dirigée contre les médias, « beaucoup de tueurs de journalistes arrivent à s’en tirer. Les gouvernements doivent prendre ces questions au sérieux. Chaque affaire doit faire l’objet d’une enquête. Les responsables doivent être punis.

Aidan White, accompagné du dirigeant syndical des journalistes canadiens Peter Murdoch et du coordinateur de la FIJ pour le Moyen-Orient Monir Zaarour, se rend à Bagdad cette semaine pour discuter de la sécurité avec les affiliés locaux de la FIJ, le Syndicat irakien des journalistes et le Syndicat des journalistes du Kurdistan.

En dépit du nombre croissant des attaques les visant, souligne la FIJ, les journalistes continuent à couvrir l’actualité, aussi dangereux cela soit-il. « Nous rendons hommage à nos confrères qui affrontent le danger pour tenter d’informer leurs concitoyens », a déclaré Jim Boumelha. Nous continuerons à nous battre pour s’assurer que les conditions de sécurités s’améliorent. »

Au 31 décembre, la FIJ avait enregistré le bilan suivant :

 Meurtres et morts violentes : 134 - Morts accidentelles : 37 - La region la plus périlleuse est le Moyen Orient avec 68 tués, toutes les morts sauf trois ayant eu lieu en Irak. Cette situation est inchangée par rapport à l’année dernière. - Pays les plus dangereux (nombre de tués)

 Irak : 65
 Somalie : 8
 Pakistan : 7
 Mexique : 6
 Sri Lanka : 6
 Philippines : 5

http://internationalnews.over-blog....



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La tragédie sans fin de l’assassinat des journalistes
17 février 2008 - 10h59 - Posté par Serge Portejoie

Vu à la télé,

Robert Ménard s’en prendre aux autorités chinoises à propos des prochains jeux olympiques à Pékin. Loin de moi, l’idée de penser que la Chine est la pays de la liberté, mais force de constater que le bonhomme à une vision sélective de la liberté.

Les journalistes sont quelquefois assassinés physiquement avec l’approbation plus ou moins tacite du Président Sarkosy déclarant pour l’un d’entre eux quelque-chose comme "qu’allait’il faire dans cette galère ?"

Des journalistes sont assassinés aussi par l’interdiction du capital qui les emploie d’informer de façon égalitaire. Un exemple avec les élections aux Etats-Unis. Qui connait Cyntha McKinney, la candidate noire qui se présente au nom de la coalition électorale Power ti the People (Le pouvoir au peuple).

C’est la candidate dont les médias aux Etats-Unis mais aussi en France ne parlent pas. Robert Ménard ne s’en offusque pas.

C’était juste une réflexion en passant.

A +

Serge






Venezuela : La production d’essence reprend grâce au soutien iranien
jeudi 16 - 11h57
de : joclaude
Affaire Epstein et "pédocriminalié" : Pas de liberté sous caution pour Ghislaine Maxwell (vidéo)
jeudi 16 - 11h23
de : nazairien
CUBA : les 500 premiers ventilateurs pulmonaires fabriqués.
mercredi 15 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
Les coups d’Etat permanents de l’impérialisme, la BOLIVIE !
mercredi 15 - 11h30
de : joclaude
Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
3 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite