Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Ou comment refuser un prix littéraire. "Ils sont trop verts, dit-il, et bon pour les goujats"


de : Maxime Vivas
vendredi 29 février 2008 - 17h58 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 36.1 ko

Régis Debray
xxxxxxxxxxxx
75006 Paris

(Courrier de Maxime Vivas)

Cher Régis Debray,

Mon livre, « La face cachée de Reporters sans frontières, de la CIA aux Faucons du Pentagone » (éditions Aden) a été sélectionné pour le prix 2008 « Lire la politique ».

Vous présidez le jury composé de journalistes notoires de la presse influente.

Je vis aux portes de Toulouse, à 600 kilomètres de Saint-Germain des Près. Il en résulte que je suis encore bouffi d’idéalisme et de romantisme, c’est-à-dire d’une naïveté génératrice d’une distorsion entre ma pensée provinciale et celle de Paris. Naïveté qui étale sa laideur verdâtre dès que j’aborde la question de la lecture de la politique. Peut-être une léthargie de mes neurones, non vivifiés par les ondes magnétiques germanopratines, aggrave-t-elle ma balourdise ? Toujours est-il que, neuf fois sur dix, je rougis de penser bêtement le contraire de ce que disent les médias. La honte sur moi !

Mais il advient aussi que, submergé par une vague mégalomaniaque, je me frappe le front : « C’est moi que j’ai raison » (l’apposition brutale de la paume de la main sur mes os crâniens suffit à me faire parler comme au sortir de l’école de journalisme de Lille).

Dans ces moments euphoriques, je clame : « J’suis l’seul qui l’mérite, ce bon Gu d’prix ».

Et d’argumenter : je contribue plus que tout autre « à l’analyse, à la réflexion et à la valorisation du discours et de la pensée politiques. ». Le mot important est « pensée », dont les antonymes, dans le cas qui nous occupe, sont psittacisme et écholalie.

Puis vient le doute : Bourdieu n’était-il pas un âne basque avec sa théorie sur la « circulation circulaire de l’information » ? Aurait-il fait le poids, face à des récipiendaires antérieurs comme Alexandre Adler (Bourdieu, indécrottable stalinien !) ou Fadela Amara (Zi-va ! Rien à fout’ de vot’ Bourre-Dieu !) ?

Puis, s’impose un inquiétant constat :

· Sur 8 livres que j’ai publiés, celui-ci est le seul (à une exception près, mais avec troncature du titre et donc de mon argument principal) qui n’a pas été chroniqué par l’un ou l’autre des médias qui chroniquèrent mes précédents ouvrages.

· C’est le seul des 34 livres sélectionnés qui n’a été chroniqué par aucun autre média.

· Ce silence prévaut donc dans les 17 médias où des journalistes participent au choix du livre à primer.

· Si deux quotidiens ont évoqué le livre (en France et en Suisse) c’était pour permettre à RSF de diffamer l’auteur dans leurs colonnes (sans argumenter sur le contenu).

Puis vient le sursaut d’orgueil : le livre a été référencé sur une centaine de sites Internet et va paraître bientôt au Venezuela. Projets pour d’autres pays en 2008.

Las ! Ces réflexions heurtées me poussent au cri bravache : « Gardez-le votre prix. Point n’en veux ! ». Je n’ai pas oublié la mésaventure de mon quasi-voisin Marcellin Albert, porte-parole des viticulteurs à qui Clemenceau donna 100 francs pour payer son billet de train et qui, pour cela, faillit être pendu par ses frères à son retour.

Cher Régis Debray,

Dans toute la brochette des personnalités qui vont attribuer le prix, vous êtes celui que je respecte le plus. Pour de vrai !

Alors, par pitié, si, lors de votre prochaine réunion, vous entendez ces mots : « Et la gagnante est : Michèle Cotta », souriez en pensant à mon soulagement. Mais si (comme il serait logique) vous ouïssez : « Et le gagnant est : Maxime Vivas », dites à haute et intelligible voix : « Malheureusement, il refuse le prix. Cette année, les bouseux de Toulouse se prennent pour Sartre ».

Pour finir, cauchemardons. Quelqu’un vous rétorque : « Maurice Vivace ne fait pas la loi. Un prix « Lire la Politique » ne se refuse pas. C’est Maurice Vivace, point barre ! ».

Dans ce cas, je vous conjure de virer les 5500 euros qui me reviennent sur le compte du grand reporter soudanais Sami Al-Haj(1) encagé et torturé depuis 2002 à Guantanamo pour avoir refusé d’espionner son employeur pour le compte de l’US Army. Et pour rien d’autre.

Je vous remercie de votre aide et je vous exprime ma sympathie.

Maxime Vivas


(1) Par virement direct. Pas via RSF, par Dieu : il faut que l’argent lui parvienne.

Par courriel du 18 février, Régis Debray, rassure l’auteur : il « croit savoir » que La face cachée de Reporters sans frontières, de la CIA aux Faucons du Pentagone » n’est plus en lice pour la finale. Mais il communiquera le message au jury.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Ou comment refuser un prix littéraire. "Ils sont trop verts, dit-il, et bon pour
29 février 2008 - 23h52

Merci. Rien à ajouter.



Ou comment refuser un prix littéraire. "Ils sont trop verts, dit-il, et bon pour les goujats"
1er mars 2008 - 22h11 - Posté par senga

Cher Maxime , je me délecte en lisant ton livre .Pas étonnant qu’il ne soit préfacé par aucun journaliste car chaque page de ton bouquin est un méga-jet de poil-à-gratter dans leurs consciences corrompues.
Chapeau bat ! Tes recherches confirment ce que je décelais déjà. Je me plait à observer, recouper des informations qui peuvent parfois paraitre éloignées mais qui en fait font partie d’une mème affaire et j’ai pu me rendre compte au cours de divers voyages à l’étranger combien l’actualité en France était "filtrée" au regard de de la manière dont peuvent etre traités les mèmes faits dans d’autres pays.
cordialement
Senga



Ou comment refuser un prix littéraire. "Ils sont trop verts, dit-il, et bon pour les goujats"
2 mars 2008 - 09h07 - Posté par jojo 82

ou peux-t-on trouver le livre merci



Ou comment refuser un prix littéraire. "Ils sont trop verts, dit-il, et bon pour les goujats"
3 mars 2008 - 00h04 - Posté par Claude Deloume

On le trouve partout (en cherchant un peu... par exemple sur Google...) et même dans les bonnes librairies, c’est dire !

Cela étant dit, ne perds pas de temps, lis-le et fais le lire... A une époque où le déversoir d’insanités déborde contre Cuba, Le Venezuela et tant d’autres (de plus en plus nombreux, et pan !) qui se dressent contre l’Empire, ce bouquin est une arme qui ne s’use que si l’on ne s’en sert pas ! Aux armes, citoyen !

Tiens, je vais le relire... et continuer à le faire lire !

Hasta...etc.





AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude
CGT : Philippe Martinez à l’Elysée (video)
samedi 27 - 11h53
de : joclaude
Narbonne élection 28 juin
samedi 27 - 11h14
de : Lili Oto
DÉMENCE SOUS AIR CONDITIONNÉ
vendredi 26 - 18h55
de : Lukas Stella
La macronie kiffe le glyphosate et truque l’enquête
vendredi 26 - 16h08
de : jean1
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite
La CGT condamne sans aucune réserve les affiches de Info’Com
dimanche 10 mai
de La CGT
4 commentaires
La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l'action syndicale. A la Cgt, nous avons d'autres arguments que ceux là, ceux de l'intérêt des travailleurs et de la justice sociale. — La CGT ( 82L lacgtcommunique) May 10, 2020 La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l’action syndicale. A la CGT, nous avons d’autres arguments que ceux là, ceux (...)
Lire la suite