Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les raisons de la percée de la Ligue du Nord

de : Gaël De Santis
lundi 21 avril 2008 - 09h46 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 73.5 ko

Italie . Le parti sécessionniste et xénophobe a réussi à capter une bonne part de l’électorat populaire du Nord, en tournant à son avantage le discrédit de la politique.

de Gaël De Santis

En perçant de 4,5 % à 8,1 %, la Ligue du Nord (LN) est apparue comme la formation gagnante des élections de dimanche et lundi derniers. Dans le Nord, la - formation séparatiste d’Umberto Bossi parvient à prendre des voix à son allié le Peuple des libertés (PDL) de Silvio Berlusconi. Selon l’Institut Cattaneo, elle gagne au Nord 1 421 273 voix, alors que le parti berlusconien PDL en perd 831 309. Mieux, elle élargit son influence territoriale en réalisant 7,1 % des suffrages dans l’ex-région rouge d’Émilie-Romagne et passe à 26 % en Vénétie et 20 % en Lombardie.

Ce renforcement du parti xénophobe, qui, depuis 1983, réclame l’indépendance, ou tout au moins plus d’autonomie pour le nord de l’Italie, qui serait "pillé par Rome la voleuse", coupable de redistribuer trop largement les richesses de la région vers le sud, a remis en selle la "question septentrionale".

La Padanie, nom donné par Umberto Bossi à l’ensemble des provinces nordiques en mal de sécession, a rejoint le groupe de plus en plus remuant de ces régions riches d’Europe qui réclament désormais plus d’autonomie au nom de l’application du principe de compétition, au coeur du dogme libéral de l’actuelle construction de l’UE. Toutes ces provinces, comme la Catalogne, la Flandre ou le Pays Basque, entendent réduire leurs versements à l’État central, au détriment bien entendu des solidarités nationales. Mais le parallèle s’arrête sans doute là. Car l’identité padane ne repose sur rien, sinon sur un travail d’élaboration de celle-ci par la Ligue du Nord…

La Ligue a réussi à séduire en tenant un discours très libéral-populiste. Au-delà des diatribes contre l’immigration, elle a su anticiper la crise des grands partis politiques (DC, PCI, PSI) et pu prospérer en critiquant « la partitocratie » et « l’establishment ».

Les dernières enquêtes montrent que la LN est parvenue à capter une bonne partie de l’électorat populaire, mais aussi de la bourgeoisie, si bien que le quotidien économique Il Sole 24 Ore la définissait mardi comme un parti territorial, à l’image de la CSU en Bavière. Jouant sur le ni droite ni gauche, la Ligue a réussi à faire fonctionner l’idée d’un rassemblement de producteurs de richesses spoliés par les partis, l’État et la bureaucratie, peuplés de fonctionnaires venus du Sud.

En fait, la Ligue du Nord a fait son fonds de commerce des inefficacités de l’État - central, qui entraveraient le - dynamisme économique du nord du pays. « En Espagne, il y a 279 km d’autoroutes pour un million d’habitants. En Italie 144, et en Lombardie 61 », se plaint ainsi le responsable léguiste Roberto Castelli.

Le parti est parvenu à - imposer ses thèmes de campagne. Les infrastructures et la débureaucratisation de l’État ont été parmi les principaux sujets abordés par Walter Veltroni et Silvio Berlusconi.

Menaçant ouvertement l’unité de l’Italie, la Ligue du Nord est déterminante pour la majorité de Silvio Berlusconi. Umberto Bossi faisait monter hier les enchères pour obtenir des ministères clés. Première traduction de la redoutable influence acquise par la Ligue : un arsenal de mesures anti-immigrés a été annoncé par Berlusconi. Et le nouveau président du Conseil a décidé, dès mardi, de ressusciter la loi Bossi-Fini, si restrictive en matière d’immigration.

http://www.humanite.fr/2008-04-18_I...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Les raisons de la percée de la Ligue du Nord
21 avril 2008 - 12h32

Voila ou mène la dissolution du PCI et de l’alliance avec la social démocratie.
A des "camarades" socialiste, dans les années 1985/1986 je leurs disais, vous nous apporter le fascisme ; leur petit sourire en disait long.
Quand est il aujourd’hui ?
Alain 04



Les raisons de la percée de la Ligue du Nord
21 avril 2008 - 16h27 - Posté par

Nous sommes loin du discours séduisant du Mitterrandisme sur cette Europe en direction des Classes Moyennes qui furent le moteur des "Oui" successifs au Libéralisme. Beaucoup de salariés ayant choisi une mode de vie de vie se rapprochant des moeurs des capitalistes et de leurs zélateurs, se trouvent de plus en plus menacés et il est à craindre que cette crise qui les touche à leur tour, entraîne des réactions brutales et malheureusement proches des arguments de cette ligue du Nord italienne. Les médias ont été une arme décisive parce qu’ils ont su entretenir des illusions qui ont agi comme des somnifères.Quelles déconvenues nous attendent encore avec la fin de la Gauche vidée de toute pensée progressiste égalitaire et universelle ? Pourquoi se posait-on chez nos penseurs de "gauche" la question de "donner du sens" à l’action politique ? C’est parce que cette action a perdu tout son sens en perdant son caractère révolutionnaire : agir pour le Bien Public : Ce n’est pas aux élus professionnels dont l’existence est devenue une course aux places d’honneur pour les plus en vue qu’il faut se référer, ils nous ressemblent trop. Faut-il "attendre" la prochaine guerre civile ou militaire ? JdesP


Les raisons de la percée de la Ligue du Nord
22 avril 2008 - 10h06 - Posté par

Réaliste JdesP
Cordialement alain 04


Les raisons de la percée de la Ligue du Nord
22 avril 2008 - 18h27 - Posté par

Je crois que nous sentons ces choses, gros comme une maison, Alain 04, le Peuple n’est pas parfait, nous non plus, nous le savons, nous en faisons partie. Que faire de plus que de continuer à refuser cette fatalité qui veut nous plonger dans la nuit noire, renverser ces valeurs auto destructives pour toute société, inculquées, assénées avec méthode et violence sur le mode "Moi d’abord, et seul contre tous." ?
Trop de gens à "gauche" ont désormais intérêt à accepter ce monde pourri pour les plus démunis, tant qu’ils pourront en tirer parti personnel : il faut les débusquer et les écarter des responsabilités. La lecture de samedi, et d’aujourd’hui de l’Humanité ne me rend pas optimiste, et montre bien que le souci principal de certains dirigeants de cette "gauche" qui a perdu son idéologie et ses valeurs, c’est de revenir au pouvoir.
JdesP






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite