Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Ouverture du Forum Social Mondial à Belém

de : Brésil
mercredi 28 janvier 2009 - 20h40 - Signaler aux modérateurs

Le neuvième Forum Social Mondial s’est ouvert ce 27 janvier par un cortège coloré dans les rues de Belém, la ville d’accueil de la rencontre. Deux mille étudiants, militants et autres membres d’organisations sociales travaillent comme bénévole pour que cette ouverture soit une fête. Compte-rendu de Birgit Vanhoutte, collaboratrice d’Oxfam-Solidarité.

"Malgré les nombreux problèmes auxquels fait face Belém, la ville n’a pas lésiné sur les moyens pour accueillir la rencontre. Les campus de l’UFRA (Universidade Federal Rural da Amazonia) et de l’UFPA (Universidade Federal do Para) sont les principaux sites de rassemblement. C’est là que neuf « centres de services intégrés » ont été mis sur pied pour permettre aux participants d’obtenir de l’information concernant la santé, la sécurité et le tourisme. Plus de deux mille bénévoles et professionnels sont à disposition dans ces centres."

Échanges culturels C’est par une campagne sur internet et à la télévision que 2.000 jeunes entre 18 et 24 ans ont été recrutés pour mettre le Forum sur les rails. Les étudiants universitaires, militants au sein de mouvements sociaux et acteurs de projets sociaux ont été enrôlés aux services du tourisme, des inscriptions, du logement, de la culture ou encore comme responsable de communication ou traducteur. Ils recevront un certificat de participation à la fin de la rencontre.

Ce matin, j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec deux bénévoles. Ils travaillent à l’accueil de l’hôtel Regente, où sont logés les collaborateurs d’Oxfam. Maycom Oliveira, 29 ans, suit une formation technique de ’sécurité au travail’. Victor Scantleburry, 18 ans, est brésilien mais originaire de la Barbade. Il étudie l’architecture à l’Universidade da Amazonia. »

Maycom est entré en contact avec ce forum par l’intermédiaire d’internet. « J’ai décidé de devenir bénévole par curiosité pour un grand événement comme celui-ci », explique-t-il. « Et aussi pour tisser des liens avec des jeunes d’autres pays. ». Victor, pour sa part, est venu suite à une annonce vue à la télévision. « Ce qui m’a attiré ici, c’est la dimension mondiale du Forum, et la possibilité d’entrer en contact avec d’autres cultures. Le certificat de participation est intéressant pour mon CV, mais le fait qu’il s’agisse de bénévolat est important aussi. Je le conseille à tous les jeunes ! »

A côté de ces bénévoles, ce sont près de 7.000 agents de sécurité qui veillent sur le bon déroulement du Forum. Ils patrouillent à cheval, à moto ou en bateau – et interviennent en hélicoptère pour les besoins d’une éventuelle évacuation. Les personnes en charge de la santé ont entrepris une large campagne de prévention contre la malaria, le VIH/SIDA et la dengue qui se poursuivra tout au long du Forum.

Un petit bout d’histoire Belém, située à quelques 150 km de l’océan Atlantique, est la capitale de l’État de Pará. Fondée par les portugais en 1616, elle fut l’une des premières colonies portugaises dans la région amazonienne. La ville fut en grande partie construite par les amérindiens et plus tard par les esclaves venus d’Afrique sous domination portugaise. Durant deux siècles, elle a connu un important rayonnement économique grâce à l’exportation de cacao, d’indigo et de peaux de bêtes vers les marchés européens.

Suite à la demande importante en caoutchouc à la fin du dix-neuvième siècle, sa population a connu une croissance fulgurante, passant de 40.000 à plus de 100.000 habitants entre 1875 et 1900. Elle prit bien vite l’apparence d’une ville coloniale européenne. Les plus aisés firent construire des monuments comme le Teatro da Paz, ce qui valu à Belém le surnom de ’Paris des tropiques’. Après 500 ans de colonisation, la population de la ville se compose aujourd’hui d’amérindiens, de noirs, de blancs, de mulâtres et de métisses. Belém compte 1,5 million d’habitants, ce qui en fait une ville assez petite à l’échelle du Brésil. La vie culturelle y est intense et, de par sa situation géographique, la biodiversité y est énorme.

Les disparités sociales y sont énormes. Dans le centre de la ville et le long du fleuve, on trouve des immeubles d’habitations hyper-modernes et des quais magnifiquement restaurés où s’alignent les terrasses et magasins de marques. Mais à la frontière de la ville se dessinent trois grandes favelas... Il existe également un manque important en termes de services sociaux de base dans les îles de la baie de Guajará, où vivent une majorité de pêcheurs. La pollution provenant de la ville et arrivant par le fleuve s’ajoute à cette misère...

Birgit Vanhoutte, responsable Éducation chez Oxfam-Solidarité.

http://www.oxfamsol.be/fr/article.p...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite