Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Sarkozy, l’homme qui n’a pas de parole

de : Gnafron
samedi 13 juin 2009 - 17h00 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

d’Olivier Bonnet

Hortefeux dispensé de Parlement européen.

En apprenant que Brice Hortefeux, actuel ministre du Travail, ancien ministre de la Persécution des étrangers et candidat UMP élu aux européennes, n’avait que fort peu envie d’aller siéger au Parlement européen - il ne pensait pas passer, n’étant que troisième sur la liste du Massif Central-Centre, c’est une victime de la vaguelette bleue ! -, nous avons d’abord songé au formidable mépris des électeurs que révèle au grand jour une telle attitude. Lorsqu’on est candidat à une élection, on sollicite les suffrages des citoyens en vue d’être élu, c’est l’évidence même. Ou alors on ne se présente pas. Et voilà que l’Elysée prend position, le 8 juin, dans un communiqué officiel hallucinant qui prétend : "Brice Hortefeux n’avait pas pris l’engagement d’être sur les listes pour être élu. Il s’était inscrit pour pousser la liste. Sinon, il se serait mis en premier". Parce qu’il faudrait s’engager à honorer l’élection à laquelle on se présente ? Les bras nous en tombaient. Mais voilà que la lecture du blog de la Section socialiste de l’Île de Ré, sous la plume d’Alain Renaldini - typiquement l’un de ceux, militants de gauche irréprochables, à qui nous destinions notre Appel aux camarades socialistes - nous apprend que cette position est encore plus inqualifiable que ce que nous pensions.Nicolas Sarkozy a en effet textuellement déclaré, le 23 janvier dernier : "En 2009, on ne peut plus être élu et ne pas siéger… Les élus siègent à Strasbourg, c’est la règle". Alain Renaldini enfonce le clou : "Et il récidivait en fixant “les sept engagements” de l’UMP pour les élections européennes où figurait celui que“ les candidats de la Majorité Présidentielle s’engagent à être présents au Parlement européen à Strasbourg et à Bruxelles." Mais voilà, pour Hortefeux, la règle ne compte plus !

Cette scandaleuse volte face nous fait penser à la dernière campagne des municipales, en mars 2008, qui avait vu le président promettre qu’il tiendrait compte de leurs résultats. Après la déculottée de l’UMP à ces élections, il avait tenu compte de cette spectaculaire défaite simplement en... effectuant un mini-remaniement ministériel, appelant par exemple au gouvernement Nadine Morano, pourtant parmi les personnalités du parti les plus désavouées par les électeurs : non seulement la candidate de l’union de la gauche a été élue à Toul avec 43,69% des voix, mais l’insupportable UMPiste n’est même pas arrivée en deuxième position, devancée qu’elle fut, avec ses ridicules 26,26%, par un candidat "divers droite" (à 30,05%) ! Décidément, il ne faut jamais croire aux promesses de Sarkozy : cet homme n’a aucune parole. On aimerait que nos médias dominants l’interpellent, à propos du cas Hortefeux, sur un aussi flagrant reniement. Mais sans doute est-ce trop leur demander... Et pendant ce temps-là, entre ceux qui n’ont pas voulu aller voter pour les européennes, afin de signifier qu’ils ne voulaient pas cautionner le système, et ceux qui n’en avaient rien à battre, l’UMP a pu tranquillement envoyer à Bruxelles et Strasbourg 29 eurodéputés réactionnaires, bien décidés à poursuivre le saccage du service public et le sacrifice des solidarités sur l’autel du libéralisme roi, plus un : contre l’engagement solennel de Sarkozy, le suppléant d’Hortefeux. Français, réveille-toi !

http://www.plumedepresse.com/spip.p...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Sarkozy, l’homme qui n’a pas de parole
13 juin 2009 - 17h15

tout simplement significatif du mépris du peuple que ces hommes politiques nourrissent. Mépris du suffrage, mépris des manifestations, mépris pour les petites gens (lorsque Sarko fait boucler des quartiers entiers, des autoroutes pour son bon plaisir), mépris de ceux qui ne sont pas issus de leur sérail.



Sarkozy, l’homme qui n’a pas de parole
13 juin 2009 - 18h55 - Posté par momo11

Rien de neuf ;le nabot ment,a menti et mentiera ;alors.momo11



Sarkozy, l’homme qui n’a pas de parole
15 juin 2009 - 06h13 - Posté par Olivier Bonnet

Ce texte est de moi. Avant d’être publié par AgoraVox, sa version originale est ici.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite