Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le Front de Gauche peut-il évoluer ???

de : bernard Sarton
mardi 16 juin 2009 - 07h29 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

La déception sur les résultats européens du Front de gauche,par rapport aux écologistes, exige un débat clair et sans influence de la direction du PCF qui cherche à justifier son choix .La réception par Sarko de MGB et Mélenchon démontre déjà un recul par rapport au choix fait de combattre le capitalisme.Ce n’est pas en allant serrer la main d’un potentat du capital qu’on éclaire les masses populaires sur l’alternative révolutionnaire.POurtant certains camarades approuvent cette démarche de compromission au nom de la légalité démocratique ,ce qui est un non sens avec plus de 60% d’abstention .

Le Front de Gauche,pour réussir, doit impérativement se démarquer des institutions de la 5ème république et annoncer publiquement la mise en chantier d’une République véritablement socialiste,étape vers la socièté communiste d’autogestion citoyenne.Sans proposition alternative à la 5ème république autocrate axée sur un seul homme jamais nous ne pourrons offrir une perspective nouvelle aux jeunes générations . Trop de camarades ne veulent pas faire de peine à nos dirigeants qui ,parfois,mettent à l’index tel ou tel camarade ou organisation .Alors il faut bien comprendre pourquoi le Front de gauche dépasse péniblement 6% des votants alors qu’il aurait pu faire 20%. Le soutien populaire manque,malgré les porte à porte dans les hlms,parce que nous restons légalistes vis à vis de la socièté bourgeoise,que nous cherchons désespérément à faire bouger le PS alors qu’il faut le supprimer du paysage politique pour complicité avec le capitalisme comme nous le voyons chaque jour dans les assemblées d’élus de la pseudo-démocratie bourgeoise .

La rupture claire et précise avec la social-démocratie aidera le Front de gauche à se renforcer et à plaire politiquement aux nouvelles générations et à la classe ouvrière frappée de plein fouet par le chômage avec les fermetures d’usines à la chaîne .Le faible score dans l’est de la France ,terre ouvrière, exige ce changement radical . Le recul de la mobilisation sociale n’est pas fatal ,malgré le 13 juin, car le choix de la stratégie de lutte de classe contre la bourgeoisie doit évoluer quotidiennement aujourd’hui avec la crise du capitalisme profonde et durable . Les ouvriers,la jeunesse lycéenne et étudiante méritent mieux qu’une manif tous les mois ou une pétition de soutien .Il faut bousculer l’ordre bourgeois par des prises de position ferme contre l’exploitation capitaliste.La fermeté sur les retraites,qui vont plomber les nouvelles générations qui travaillent ou qui pointent au chômage, doit être à la hauteur de l’enjeu de la socièté socialiste que nous voulons construire . Bien des comportements militants doivent être changer et adapter à notre époque de régression sociale généralisée .

La critique de l’attitude des verts doit aussi être mise en avant,car la bourgeoisie veut faire remplacer le PS par Cohn-Bendit et sa bande de bobos pour canaliser une partie de la jeunesse et des couches moyennes sur une voie de garage climatique au profit des entreprises du CAC40. Le Front de Gauche et sa principale composante communiste doivent bien réfléchir aux manoeuvres permanentes de la stratégie de nos adversaires irréductibles qui siègent au MEDEF et à L’UMP-PS . Trop de camarades restent sur le bord de la route de l’action révolutionnaire par dépit et manque de crédibilité de notre stratégie politique pour changer la socièté.

La recherche de l’union entre révolutionnaires reste donc fondamentale et exige des efforts idéologiques permanents pour réconcilier les léninistes,les trotskystes,les guévaristes,les maoistes et autres chapelles révolutionnaires en rupture de ban avec le stalinisme qui a dénaturé notre cause commune de la construction de la socièté communiste .La déclaration de supprimer le mot socialiste,après le mot communiste de Gorbatchev, de Valls nous prouve la complicité d’une nomenklatura avec le système bourgeois au détriment des couches populaires qui n’ont plus d’avenir dans cette socièté du capitalisme pourri jusqu’à la moelle .

Il faut donc faire évoluer le "Front de Gauche" vers un "Front révolutionnaire populaire" ou la place des masses populaires sera primordiale sans délégation de pouvoir si chère à nos élites de droite ou de gauche caviar .

Une autre socièté est possible,mais pour y parvenir il faut débusquer les Judas,les opportunistes bureaucratiques,en finir avec le culte de la personnalité médiatique. En un mot il faut faire tomber la 5ème république que De Gaulle a fondé sur les décombres de la 4ème. Le socialisme,le Communisme sont d’actualité comme réponse à la crise du capital permanent et sans avenir pour les peuples .

Le Front de Gauche est obligé d’évoluer sinon ce sera un concept sans avenir politique comme le PS aujourd’hui .

Bernard SARTON,section d’Aubagne


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le Front de Gauche peut-il évoluer ???
16 juin 2009 - 10h20 - Posté par LE BRIS RENE

Je suis OK avec toi Bernard !
Mais il manque autre chose, c’est une NOUVELLE direction pour les luttes sociales !
Thibault et son équipe ont démontré au cours des six derniers mois qu’ils avaient
définitivement rompu avec toute perspective de changement sociétal ; donc ils leur restent à négocier au mieux les plats de lentilles du MEDEF et d’être flattés en permanence par les élyséens ! moi je ne mets pas au même niveau les Valls et Gorbatchev mais il est urgent de briser les murs de la division sur des bases claires
et de ce point de vue les Régionales peuvent devenir un chantier de premier
rassemblement anticapitaliste !



Le Front de Gauche peut-il évoluer ???
16 juin 2009 - 15h02 - Posté par

N’étant plus à la CGT depuis longtemps,j’ai un jugement sur Thibault plutôt nuancé .De la grève de 1995 où il a gagné ses galons de général en chef du syndicalisme à aujourd’hui il a beaucoup évolué .Le NON au traité constitutionnel lui a porté un coup dans sa crédibilité ,mais il est assez protégé par les apparatchiks .La CGT de combat de lutte de classe a beaucoup perdu de sa rupture avec le PCF,même s’il y a encore beaucoup de militants communistes aux postes de responsabilité du syndicat. Le PCF aussi a beaucoup perdu de ce divorce avec la classe ouvrière laissé sous influence du FN ou de l’UMP clientéliste.

Les dirigeants de la CGT ont laissé la bourgeoisie détruire les emplois comme dans la sidérurgie,le textile,la chaussure,les chantiers navals,la mine etc ...D’où cette désaffection syndicale sous Mitterrand-Chirac .Comme Sarko tape plus fort sur le plan social les travailleurs menacés dans leur emploi appelle au secours le mouvement syndical dans son ensemble et la CGT en premier .Mais Thibault profite mal de ce regain d’intérêt avec ses manifs à répétition qui usent les grôles mais pas le MEDEF et sa succursale politique UMP-PS.

Pourtant il ne faut pas désespérer,Thibault peut encore évoluer s’ils sent à nouveau 1995 avec la colère sociale des travailleurs...Sarko a en face de lui le dirigeant syndical le plus intelligent de sa génération,’encore faut-il qu’il soit bien entouré et bien conseillé par des militants de terrain non bureaucratiques qui ont les pieds dans la glaise du combat révolutionnaire .Sarko le sait et il ne peut négliger la hausse vertigineuse du chômage qui à un moment donné deviendra un "Tsunami" dramatique et sans contrôle . La "lèche" de sarko avec Thibault répond à cette peur.Les Cons de ministres comme Fillon,Hortefeux ont dégoupillé la grenade de la retraite à 67 ans sans savoir les conséquences qu’elle aura dans la jeunesse et la classe ouvrière condamnés au chômage pendant des années puisque le travail diminue comme une peau de chagrin .

Croyez-moi Thibault peut être l’homme de la situation,mieux que notre postier militant du NPA, Domota a montré le chemin dans une petite ïle des Caraïbes...Mais son expérience a du mal à traverser l’océan atlantique ...

mais soyons optimistes en ces temps incertains où la contradiction Capital-Travail va atteindre un sommet de rupture révolutionnaire .

Bernard SARTON,section d’Aubagne


Le Front de Gauche peut-il évoluer ???
16 juin 2009 - 15h41 - Posté par S.Bolivar

Une seule solution pour le PG et le PCF,c’est de rompre définitivement avec le social-libéralisme.
A partir de là on pourra construire une alilance durable entre le NPA,PCF et PG qui sera à coup sur majoritaire à gauche et porteuse d’espoir.


Le Front de Gauche peut-il évoluer ???
16 juin 2009 - 13h02 - Posté par DINO

Il faut arréter de dire des bêtises et recommencer les exclusives de la Présidentielle. Les cocos (dont je suis) sont justes bons à faire campagne, s’engager à fond, voter et écouter les donneurs d’ordres et de leçons pour définir ce qui sera la suite....Allons un peu moins d’anticommunisme ferait du bien,mais vraiment du bien, à moins qu’il existe des indécrottables.....



Le Front de Gauche peut-il évoluer ???
16 juin 2009 - 13h21 - Posté par Militant NPA

Il est certain que si le FG avait la clairvoyance de rompre avec les partis qui se disent de Gauche mais reconnaissent l’économie de marché, donc l’économie libérale, donc le capitalisme (suivez mon regard), on arriverait peut-être à former un "vrai" front de Gauche crédible qui n’en a pour l’instant que le nom.

Ceux qui, dans le Front de Gauche actuel, accusent le NPA de ne pas avoir voulu faire l’unité oublient seulement cette condition qui, pour le NPA, est indispensable à la création d’un front anticapitaliste.

Il est tout à fait logique que le NPA refuse toute alliance avec des partis qui vont s’allier avec le PS dès les prochaines échéances électorales.



Le Front de Gauche peut-il évoluer ???
16 juin 2009 - 15h24

nous cherchons désespérément à faire bouger le PS alors qu’il faut le supprimer du paysage politique

Le front de gauche a bien essayé de supprimer un parti du paysage politique, mais... ce n’était pas le PS.

Chico



Le Front de Gauche peut-il évoluer ???
16 juin 2009 - 22h12 - Posté par

Chico ...Sois plus positif en ces temps de bouleversement...La social-démocratie va s’effondrer car elle n’a pas d’alternative crédible à la crise actuelle du capitalisme .les communistes de tous bords ont la main,à eux d’en profiter pour changer le cours de l’histoire humaine ...

bernard SARTON






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite