Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Iniciativa Internacionalista victime de fraudes électorales !

de : Komunista
samedi 20 juin 2009 - 16h33 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 48.4 ko

Alors que la liste Iniciativa Internacionalista - La Solidaridad entre los Pueblos (II-SP) a pu se présenter aux élections européennes du 7 juin dernier dans l’Etat espagnol, avec pour tête de liste le dramaturge Alfonso Sastre, malgré une décision d’interdiction qui fut pour la première fois annulée par le tribunal constitutionnel, une impressionnante fraude électorale a été orchestrée à l’encontre de la liste, scandale parfaitement passé sous silence par les médias.

Cette coalition, qui se revendique clairement socialiste et pour l’autodétermination des peuples de la péninsule ibérique, est formé des partis et organisations, Izquierda Castellana, Comuner@s, Iniciativa Comunista, Lucha Internacionalista, Cucha Independentista Aragonesa, Corriente Roja, Frente Popular Galega, Partido Comunista do Povo Galego, Central Unitaria de Traballadores/as (CUT), Endavant.
Dans les Canaries, elle obtint le soutien de Unidad del Pueblo, Alternativa Popular Canaria, Frente Sindical Obrero de Canarias, Isûkân.
Dans les Països Catalans, celui de Collectiu Republicà Baix Llobregat, de militants de Maulets, Coordinadora d’Assemblees de Joves de l’Esquerra Independentista (CAJEI), Sindicat d’Estudiants dels Països Catalans (SEPC), Candidatura d’Unitat Popular (CUP), Comitè Català de Solidaritat Internacionalista (CCSI), Terra i Llibertat.
En Aragon, Puyalón de Cuchas, Chobenalla Aragonesista, soutinrent la liste, en Andalousie, des membres de Jaleo !!!.
En Galice, les organisations Ceivar, Nova Esquerda Socialista, Confederación Intersindical Galega (CIG), Sindicato Labrego Galego, Encontro Irmandiño, Movemento Galego ó Socialismo, Assembleia da Mocidade Independentista (AMI), Nós-Unidade Popular.
En Euskal Herria, la gauche abertzale (patriote) avait appelé à voter pour elle.

Des personnalités du monde de la culture lui ont également apporté leur soutien.

Les premières irrégularités ont donc été observées en Pays Basque Sud, où le vote abertzale de gauche est apparu en hausse. Dans des villages où la gauche abertzale dispose d’un large soutien, elle n’a obtenu aucune voix, contrairement à des listes n’en ayant aucune d’habitude, la plupart d’extrême-droite... La liste a pu ainsi récupérer officiellement 1468 voix en Hegoalde (Pays Basque Sud). Il y avait là beaucoup de scrutateurs, mais dans beaucoup d’autres communautés de l’Etat espagnol, comme la Catalogne ou les Asturies, le recomptage n’a pas eu lieu officiellement, et rien ne pouvait être vérifié.

De plus dans certains bureaux de votes, il n’y avait même pas de bulletins de votes d’I.I.

La liste a présenté, par la voie de l’avocate Doris Benegas, également numéro deux sur la liste, des recours devant le bureau central des élections, pour plusieurs irrégularités. La première serait que dans plusieurs bureaux les bulletins blancs aient été détruits le soir même, alors qu’ils doivent être conservés plusieurs semaines pour un recomptage officiel en cas de conflit.

Iniciativa Internacionalista considère comme plus que suspecte l’augmentation considérable des bulletins nuls et blancs par rapport à 2004, du simple au double. A Barcelone par exemple, dans certains collèges électoraux, les bulletins blancs ont soudainement disparu lors de la procédure de recompte des urnes. Dans d’autres collèges, les représentants d’II n’ont pas eu droit à participer à ces comptages de vérification et dans certains cas ils ont été expulsés. La hausse inhabituelle concerne aussi les votes émis de l’étranger. 55 284 bulletins ont été classés nuls, alors qu’en 2004 ils n’étaient que 1 804. L’Administration justifie ce classement par le fait que les bulletins n’étaient pas accompagnés de document d’identification de l’électeur.

Autre irrégularité, qui selon l’avocate pourrait annuler le scrutin : une erreur de numéro. Le bureau central des élections avait donné le numéro 31 à la coalition I.I.. Or, selon Doris Benegas, tous les actes officiels présents dans les bureaux de votes, le jour des élections portaient le numéro 30. Autre raison pour perturber la bonne marche du recomptage officiel qui a eu lieu dans certaines provinces.

Par ailleurs l’avocate signale « que durant la journée électorale du 7 juin, la chaîne de télévision CNN+ intervenait toutes les demi-heures en direct d’un bureau de vote. Le journaliste avec un bulletin de vote à la main d’I.I., expliquait que cette liste avait finalement été autorisée à se présenter, mais qu’elle avait un lien avec l’ETA. Il s’agit d’une véritable propagande électorale, le jour d’un scrutin, donc d’un délit électoral ».

Si aucune mesure n’était prise, la liste pourrait porter l’affaire sur un terrain purement judiciaire, même s’il n’y a aucune chance.

Pour Iniciativa Internacionalista, il est à présent probable que la fraude ait permis de ravir le siège de député européen d’Alfonso Sastre, à qui il manque officiellement 100 000 bulletins, en constatant que les votes nuls et blancs ont augmenté de près de 175.000 voix, et l’existence d’irrégularités vérifiées.

 http://forumdespeuplesenlutte.over-...

 http://fpl.forumactif.com/forum-f1/...

 http://www.iniciativainternacionali...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite