Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

"Si les partis considèrent que les quartiers ne doivent plus être des déserts politiques, ce débat va se poser"

de : Sylvia Zappi
lundi 8 février 2010 - 14h31 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Vincent Tiberj est chercheur à Sciences-Po et au Centre d’études européennes, spécialiste de l’extrême gauche et de l’immigration. Il revient sur les raisons qui ont amené le NPA a présenter une candidate voilée.

La présentation d’une candidate voilée, est-ce un "coup" politique du NPA ?

Non. Cela tient à une tradition de la LCR et du NPA qui essaient de coller à une forme de représentativité sociale à la différence des autres partis. Déjà en 2002, aux législatives, c’était à l’extrême gauche qu’on trouvait le plus de femmes, le plus de jeunes, et le plus de profils sociaux différents. Cette candidate, femme, jeune et qui revendique son islam est symptomatique car elle est l’antithèse du profil classique de l’homme blanc, de catégorie sociale supérieure, de 50 ans.

Pourquoi cette candidature choque-t-elle autant ?

Parce qu’il y a une certaine illusion de ce que doit être un parti trotskiste ! C’est l’image du bon vieux cadre ouvriériste pour qui seule la question sociale compte, symbolisé par LO. Le NPA, c’est un vrai syncrétisme des gauches post-matérialiste et mouvementiste, avec des références comme l’écologie, le droit à la différence et la défense des sans-papiers. On ne peut pas comprendre ce qui s’y passe si on ne se souvient pas qu’Olivier Besancenot a milité pour le devoir de mémoire de la colonisation au lendemain des émeutes de banlieues en 2005. A la différence des autres partis, le NPA a fait de son intervention dans les quartiers une priorité. Ce sont autant de signes qui montrent, qu’au NPA, la diversité culturelle et religieuse n’est pas une nouveauté.

Cette spécificité induit-elle une approche différente de la laïcité et du féminisme ?

Oui et c’est pour cette raison qu’un certain nombre de militants sont choqués. Il y a au NPA comme dans le reste de la société, plusieurs conceptions de la laïcité qui s’affrontent : la vision classique d’une vieille laïcité de gauche où la religion est un ennemi qu’il faut combattre et pour qui une telle candidature est inenvisageable ; la laïcité classiquement républicaine séparant la sphère privée et la sphère publique pour qui cette candidate a le droit d’être croyante mais ne peut pas apparaître voilée ; et enfin une laïcité multiculturelle qui considère qu’à partir du moment où il y a un certain nombre d’idées partagées, qu’on soit juif, musulman ou chrétien, ne choque pas. Pour eux, le voile n’est pas forcément un signe d’oppression mais un choix.

Cette différence de conception touche aussi le féminisme. Les militantes qui montent au créneau sont celles qui se sont battues, dans les années 1970, contre toutes les formes de dominations masculines, notamment religieuses. Pour elles, le voile est perçu comme une imposition par les hommes. Ce sont des situations qui existent, mais cela ne semble pas être le cas de cette candidate qui affirme que le voile est un choix personnel.

Est-ce que l’arrivée de femmes voilées en politique ne va pas concerner d’autres partis ?

Ce phénomène a déjà touché le PS qui a une conseillère municipale voilée à Creil (Oise) et le PCF à Echirolles (Isère). A partir du moment où les partis considèrent que les quartiers ne doivent plus être des déserts politiques mais des endroits où il faut avoir des candidats, ce débat va se poser.

Les musulmans représentent une minorité qui vont vouloir aussi s’insérer dans un parti. Il ne faut pas s’arrêter aux préjugés : selon nos études, les musulmans sont autant sinon plus attachés à la laïcité que les catholiques !

Propos recueillis par Sylvia Zappi

http://www.lemonde.fr/elections-reg...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
"Si les partis considèrent que les quartiers ne doivent plus être des déserts politiques, ce débat va se poser"
8 février 2010 - 17h53 - Posté par Copas

Au fond,

Zappi se trompe sur les féministes de l’époque des grandes batailles qui sont au NPA, les avis sont beaucoup plus partagé que ça.

Et des femmes qui ont participé à toutes les grandes batailles pour les droits des femmes (et les "groupes femmes") soutiennent Ilham contre les mauvais procès qui lui sont faits.

Je pense franchement que, parmi les féministes qui réagissent sur la base d’un symbole, il serait nécessaire qu’il y ait un sursaut et qu’elles passent voir la jeune militante, pas pour l’agresser (la bourgeoisie, les médias, les fachos, les racistes, les islamophobes s’en chargent déjà) mais pour parler des vies de chacun, se connaitre et se comprendre.

Si évidemment la militante au fichu l’accepte.

Certains et certaines devraient se souvenir qu’ils ne sont pas sortis tous casqués et vêtus d’une idéologie pure de la cuisse de jupiter.

Ca aiderait.

Il y a des combats qu’Ilham mène et que d’autres ne mènent pas, et ces combats sont beaucoup plus significatifs actuellement.

Avis partagés donc pour les féministes.



"Si les partis considèrent que les quartiers ne doivent plus être des déserts politiques, ce débat va se poser"
8 février 2010 - 18h39 - Posté par Quentin

Pauvre Zappi,

Elle démarrait en trombe l’interview sur un angle original : "le Npa fait un coup médiatique", nous faisant regretter son deuxième angle plus constant : "Le Npa se déchire". Et patatras, c’est un peu plus subtil que ça.

La Zappi en est toute décontenancée, ses amis du Front et de la Fase vont lui passer un savon.

Autant de signes gaspillés sans une nouvelle saillie contre le NPA. Bon sang, Sylvia, tu mollis, les élections approchent. Qui sait, Martine ou Dominique nous proposeront peut-être des postes. il faut en finir avec la peste rouge…

Et sur les retraites, le NPA va persister avec ses 37,5 années de cotisation. Il faut en finir te dis-je !

Ah les méandres du journalisme de qualité.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite