Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Italie (1601 articles)
Réflexions lilliputiennes après la manifestation pour la paix de samedi dernier
de : Collectif Bellaciao - 27 mars 2004
de Gualtiero Via Lilliput à Fassino & Cie. : la non-violence est le chemin Le Groupe de travail thématique sur la non-violence et sur les conflits du Réseau Lilliput prend nettement ses distances par rapport aux comportements violents du service d’ordre du parti des DS ainsi que de la dizaine d’activistes appartenant aux centres sociaux qui ont été observés samedi 20 mars 2004 pendant la manifestation de Rome. Ces attitudes agressives ont déplacé l’attention (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les lamentations provocatrices et irresponsables de Fassino
de : Collectif Bellaciao - 27 mars 2004
de Piero Bernocchi La journée de samedi a été vraiment extraordinaire : 2 000 000 de personnes dans la rue sur la plateforme nette et claire qui demande le retrait immédiat et inconditionnel des troupes de l’Irak et la restitution de l’Irak aux Irakiens. Le gouvernement de centre droit, ainsi que ces groupes dirigeants de l’Olivier et du centre-gauche qui ont jugé "irresponsable" le retrait immédiat des troupes sont maintenant avertis sans équivoques : en Italie des (...)
Lire la suite, les commentaires...
INTERVENTION UNITAIRE DU COMITE ARRÊTONS LA GUERRE
de : Collectif Bellaciao - 27 mars 2004
du COMITE ARRÊTONS LA GUERRE Un an après le début de la guerre en Irak, nous avons répondu aujourd’hui à l’appel du mouvement pour la paix des Etats-Unis, relancé par le Forum Social Européen de Paris et par le Forum Social Mondial de Mumbai, pour arrêter la guerre et l’occupation. Nous sommes redescendus dans la rue après avoir traversé l’Italie avec des Caravanes de paix du sud et du nord tandis que d’autres caravanes sont au Moyen Orient à demander paix (...)
Lire la suite, les commentaires...
Temps d’antenne, deux millions comptent moins que Fini (La mère de Carlo)
de : Collectif Bellaciao - 27 mars 2004
de Heidi Giuliani Cher Liberazione (quotidien italien de Refondation communiste : NdT), je n’étais pas à Rome. Je ne pouvais pas : comme tous les 20 du mois, depuis trente deux mois, j’étais à Piazza Alimonda. Naturellement nous avons invité les camarades restés/ées à Gênes à porter les drapeaux de la paix. Naturellement nous avons pendu à un fil une longue liste des noms des victimes irakiennes. Naturellement nous avons rappelé les morts de Madrid, des femmes, des hommes, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Manifestation contre la guerre du 20 mars : déclaration du président national de l’Arci
de : Collectif Bellaciao - 27 mars 2004
de Tom Benetollo Le regrettable épisode d’intolérance de samedi ne doit pas cacher la valeur et les contenus de ce grand océan pacifique qui a envahi Rome Déclaration du président national Arci Tom Benetollo L’intolérance, dans les attitudes et dans les actions, est inacceptable. Même celle des mots (qui est évidemment une chose différente de la dissension). Nous répétons notre solidarité avec ceux qui ont subi de graves intolérances à l’occasion de la manifestation (...)
Lire la suite, les commentaires...
Allons-y avec la paix...
de : Collectif Bellaciao - 27 mars 2004
de Sabina Magnani 20 mars 2004, 13 heures : de Saint Pierre in Vinculis je vois défiler la tête du cortège, un grand drapeau de la paix, tenu par des centaines de mains, annonce déjà ce que sera cette manifestation, qui dès la première perception me confirme que si nous ne serons pas trois millions, comme le 15 février de l’année dernière, nous serons sûrement très, très nombreux, et j’avance un chiffre autour des deux millions. Et il en a été ainsi, en dépit des directs TV, (...)
Lire la suite, les commentaires...
7 kilomètres de démocratie directe, participée, non virtuelle
de : Collectif Bellaciao - 27 mars 2004
de Lidia Menapace Etait-elle grande ? Elle était longue de sept kilomètres, le long des larges rues de la Rome monumentale, toutes remplies de personnes groupes bannières classes scolaires drapeaux banderoles trompettes chapeaux toutes les couleurs de peau, de filles et de garçons (une énormité) qui dansaient chantaient lançaient des slogans ironiques et allègres et en somme d’une grande passion politique et d’une écoute très attentive des messages politiques. Si (...)
Lire la suite, les commentaires...
Des tonnes des nouvelles sur la grève générale en Italie
de : Marko Ajdaric - 26 mars 2004
Moi et mes copains de Labourstart nous sommes mises a publier tout ce que nous pouvons au sujet de la grève générale en Italie. Je crois qu’on arrivera a plus de 200 nouvelles, jusqu’a demain. Quelqun qui veut nous aider, avec des liens pour augmenter l’efficace de notre essai, on demand de nous envoyer (toujours, avec des liens) a neorama@uol.com.br De plus, on demande fortement au gens de connaitre ce qui se passe avec les travailleurs de Coca Cola e les professeurs (...)
Lire la suite, les commentaires...
E tribiuté too TchézaaaRé (à dire en Anglais avec l’accent italien imité par un Français)
de : CAMBUSE FOR CESARE - 26 mars 2004
"CAMBUSE FOR CESARE" est le résultat d’un petit jeu d’écriture collectif, effectué pendant le 8e festival du polar de Valence par les Travailleurs du Noir et leurs complices auteur(e)s. Envoyé par Patrick Cressend E tribiuté too TchézaaaRé (à dire en Anglais avec l’accent italien imité par un Français) Du 10 au 14 mars dernier, à Valence France, s’est tenu la 8ème édition de la Cambuse du Noir, le festival du polar. 8ème édition, ça veut dire presque un bail. Les (...)
Lire la suite, les commentaires...
Italie : pas de grâce pour Sofri
de : Eric JOZSEF - 20 mars 2004
Les députés ont rejeté la réforme du droit de grâce qui aurait permis la libération de l’ancien leader de Lotta Continua. Par une salve d’applaudissements, la majorité gouvernementale de Silvio Berlusconi a accueilli, mercredi, le rejet par la Chambre des députés de la réforme du droit de grâce, qui condamne Adriano Sofri à demeurer en prison. Ancien leader du mouvement d’extrême gauche Lotta Continua (LC), l’intellectuel, aujourd’hui âgé de 61 ans, a écopé en (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le 18 et le 20 mars dans la rue : les partis...
de : Collectif Bellaciao - 19 mars 2004
Le 18 et le 20 mars dans la rue les partis de la CdL(1), des Ds(2), de la Margherita(3) et e des Sdi(4) Le centre-gauche divisé, des distinguos aussi dans les partis du centre-droit Sur les cortèges du 18 et du 20 mars, les partis sont divisés : voilà qui participera : L’Olivier et Refondation communiste dans la rue le 20 mars, mais c’est la polémique sur les mots d’ordre de MARCO BRACCONI ROME - Jeudi 18, la manifestation contre le terrorisme. Samedi, celle contre (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’interview : Bertinotti, leader de Rifondazione
de : Collectif Bellaciao - 19 mars 2004
Descendre dans la rue avec Berlusconi crée de la confusion et éclipse la politique "Le meeting d’aujourd’hui ne compte pour rien, le vrai non on doit le dire à la guerre" De Barbara Jerkov Nous sommes tous contre le terrorisme. Vous êtes sûrement d’accord, M. Bertinotti. Silence. "De la même façon que nous sommes tous contre la guerre", répond, après quelques secondes, le secrétaire de Refondation communiste, pesant soigneusement ses mots. Donc nous sommes tous (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : La guerre italo-italienne est finie
de : Enrico Porsia - 19 mars 2004
L’Italie a vécu dans les années 1970 "une guerre civile non officiellement reconnue". C’est dans ces termes que Giovanni Pellegrino, le président de la commission d’enquête parlementaire italienne sur le terrorisme, a défini, en 2000, les terribles années de plomb qui ont endeuillé la Péninsule. Il s’agissait "d’une guerre civile, bien que de basse intensité", une guerre civile tellement particulière qu’elle est encore aujourd’hui inavouable. Les (...)
Lire la suite, les commentaires...
"C’est votre guerre, ce sont nos victimes"
de : Collectif Bellaciao - 18 mars 2004
De Checchino Antonini Tout est prêt pour le cortège du 20 mars en faveur du retrait des troupes de l’Irak Ce sont les petits cars des caravanes qui ouvriront le cortège de samedi prochain à Rome à l’occasion de la journée mondiale fixée par les pacifistes Usa pour le retrait des troupes d’occupation de l’Iraq. Cousus ensemble, défileront les milliers de drapeaux arc-en-ciel avec les signatures recueillies durant ces trois semaines de voyage en Italie, à la (...)
Lire la suite, les commentaires...
COMMENT FABRIQUER UN MONSTRE. CESARE BATTISTI ET LES MÉDIAS ITALIENS
de : Collectif Bellaciao - 17 mars 2004
3 commentaires
En Italie, Valerio Evangelisti figure parmi les romanciers populaires les plus doués. Il est né à Bologne en 1952. Formation d’historien (sciences politiques). Il a remporté le Prix Urania en 1994 avec l’unanimité des juges, pour sa première œuvre de littérature Nicolas Eymerich. Evangelisti a écrit quatre romans, reposant tous sur le personnage historique réel de Nicolas Eymerich, un dominicain, inquisiteur général d’Aragon, qui a vécu entre 1320 et 1399. Grand Prix (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les pacifistes italiens vont converger sur Rome
de : Collectif Bellaciao - 16 mars 2004
1 commentaire
De Viviana Vivarelli Voilà où nous en sommes : Les communes italiennes proposent de manifester le 18 Berlusconi a annulé la seule manifestation qu’il avait proposée à Rome pour l’apothéose de son lifting et propose trois minutes de silence le 15. Storace (postfasciste, président de la Région Latium : ndt) propose qu’on ne manifeste pas du tout ni le 15 ni le 18 et nous ne saurons jamais s’il se serait rendu à la manifestation du lifting. Fassino (secrétaire (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’Italie : une mémoire de plomb
de : Bernard Pasobrola - 14 mars 2004
1 commentaire
A la lecture de l’article L’Italie, Une mémoire à vif, paru dans Libération (1), je crois qu’il faut se demander pourquoi l’Italie est incapable de faire le deuil de son passé. Est-ce que les Italiens ne vivent que dans le souvenir alors que le monde d’aujourd’hui est soumis à des enjeux radicalement différents de ceux d’il y a trente ans, en particulier dans le domaine du terrorisme ? Combien d’attentats de Madrid, de onze septembre et de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Italia-Bretagne dresse la table samedi
de : Italia-Bretagne - 12 mars 2004
La nouvelle amicale propose un copieux repas italien Une partie des adhérents d’Italia-Bretagne se retrouve le lundi soir au restaurant L’Italic, rue Rochambeau, afin de converser en italien avec Paolo Verna. L’amicale projette un voyage en Sicile en juillet. L’Italie est un pays de plaisirs et de saveurs. Italia-Bretagne les partagera généreusement samedi 13 mars à la Maison de la mer, au cours d’un repas. Le succès a été fulgurant. Italia-Bretagne (...)
Lire la suite, les commentaires...
La leçon de politique du cinéma italien
de : Jean-Luc Douin - 9 mars 2004
Le cinéma italien, qui peine encore à sortir de son asphyxie par la télévision, est en train de donner une leçon au cinéma français. Il existe, on le sait, dans l’Hexagone une conspiration du silence à propos des événements que le pays ne juge pas dignes de son histoire, un refoulement quasi général des pages troubles de l’Occupation, des exactions coloniales, des jours brûlants de Mai 68. Le cinéma français ne parvient pas à transformer l’histoire de la nation en (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le soutien français à Battisti mal compris en Italie
de : Eric JOZSEF - 6 mars 2004
Les journaux balancent entre embarras et critique féroce. La droite berlusconienne qui réclame l’extradition joue profil bas. La gauche s’est réfugiée dans un prudent mutisme. Et la quasi-totalité des journaux de la Péninsule (à l’exception du quotidien communiste Il Manifesto) observe avec étonnement et agacement l’écho français de l’affaire Cesare Battisti. Depuis l’arrestation le 10 février de l’écrivain et ex-militant des Prolétaires armés pour (...)
Lire la suite, les commentaires...

... | 1420 | 1440 | 1460 | 1480 | 1500 | 1520 | 1540 | 1560 | 1580 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je suis pessimiste par l'intelligence mais optimiste par la volonté. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite