Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Israël interdit l’entrée de Noam Chomsky

mardi 18 mai 2010 - Contacter l'auteur - 6 coms

L’intellectuel américain a été refoulé par les autorités israéliennes alors qu’il devait donner une conférence ce lundi à l’université de Bir Zeit.

"Denied entry" (entrée interdite), c’est le tampon apposé par les autorités israéliennes sur le passeport de Noam Chomsky. Dimanche 16 mai, alors qu’il arrivait d’Amman (Jordanie) en compagnie de sa fille Aviva et de deux amis, l’intellectuel américain Noam Chomsky (81 ans) a été retenu plusieurs heures par les autorités israéliennes au poste frontière de Allenby bridge, entre la Jordanie et la Cisjordanie.

Sabine Haddad, la porte-parole du ministère de l’Intérieur israélien, lui a indiqué qu’il y avait à cela plusieurs raisons, sans toutefois préciser lesquelles. Libéré après trois heures d’interrogatoire, Chomsky a rapporté les propos de ses interlocuteurs à une chaîne israélienne : s’il est interdit d’entrée en Israël, c’est à cause de ses écrits, pas du goût du gouvernement israélien, lui ont-ils affirmé. "Je leur ai proposé d’essayer de trouver un seul gouvernement au monde qui aime ce que je dis", a répondu Noam Chomsky.

C’est à l’invitation du député palestinien Mustafa Barghouti que Noam Chomsky prévoyait de donner une conférence, lundi 17 mai, à l’université de Bir Zeit, à côté de Jérusalem Est.

Il devait rencontrer Salam Fayyad, le premier ministre palestinien et participer à des rencontres et des débats en Cisjordanie durant les quatre jours de son séjour.

Le quotidien Haaretz rappelle que Noam Chomsky, « un professeur de linguistique juif du Massachusets Institute of Technology (MIT) » a passé plusieurs mois au kibboutz Hazore’a dans les années 50 et qu’il est souvent venu en Israël. A des journalistes présents, Chomsky a précisé « Je n’ai pas connu d’autres incidents de ce genre dans le passé si ce n’est dans des Etats totalitaires ».

Otniel Schneller, un député de la Kadima (le parti fondé par Ariel Sharon en 2005) a déclaré : « C’est bien qu’Israël n’ait pas laissé un de ses accusateurs entrer dans son territoire. Je lui recommande d’essayer un des tunnels qui relient la bande de Gaza à l’Egypte ».

Mais Noam Chomsky est serein. Il sait que de grandes personnalités intellectuelles françaises attachées à la liberté d’expression vont promptement manifester leur indignation auprès du gouvernement d’Israël, seul pays démocratique de toute la région…

http://www.bakchich.info/Israel-int...

http://www.legrandsoir.info/Israel-...

Mots clés : Dazibao / Démocratie / Gouvernements / Michel Mengneau / Noam Chomsky / Proche & Moyen Orient /

Messages

  • Mais Noam Chomsky est serein. Il sait que de grandes personnalités intellectuelles françaises attachées à la liberté d’expression vont promptement manifester leur indignation auprès du gouvernement d’Israël, seul pays démocratique de toute la région…

    Je ne sais pas si c’est de l’humour de la part de Chomsky ! Si c’en est, probablement pensait-il à Bernard-Henri Levy, le spécialiste du botulisme....

    • gouvernement d’Israël, seul pays démocratique de toute la région…
      Effectivement,je pense aussi que c’est de l’humour.Car c’est quand même le pays le plus condamné par l’onu.momo11

    • Ouais, Momo, c’était du deuxième degré évidemment.

      Pour Israël, dès qu’ils auront terminé le mur, y aura plus qu’à mettre le couvercle sur le plus grand ghetto juif de tous les temps. Finalement je ne crois pas que la prétendue Gauche israélienne réussisse à changer quoi que ça soit d’ici les années à venir.

      Ils ont atteint un niveau de parano et de délire hors du commun.

      Autant les laisse mijoter dans leur jus tout en aidant les Palestiniens au mieux de nos moyens. Ce sont surtout ces derniers dont le sort m’inquiète.

      Les seuls qui pourraient peut-être remettre les pendules à l’heure c’est la Diaspora internationale, mais ils sont tellement endoctrinés, avec la Religion en plus, que le réveil sera long.

      G.L.

    • Ben, comme en France, ou aux USA, y en a qui s’en réclament tout en faisant le contraire de ce qu’ils prétendent faire.

      Y en a aussi, très peu, qui tentent d’agir au niveau local. Comme Vanunu ou d’autres..

      Mais en général ils finissent de plus en plus en prison ou en exil.

      Ca rappelle un peu l’Allemagne nazie des années 30/40. Plus soft dans l’image mais tout aussi meurtrier pour les Peuples, y compris le Peuple israélien et ses voisins et minorités intérieures.

      En admettant que la "Peuple" israélien existe réellement ce dont je suis de moins en moins sûr vu la situation. Même leur gouvernement n’emploie pas ce terme pour les désigner.

      Au fait ils "balancent" à tout va de la pub radio et médias pour des "vacances" de rêve en Israël cet été.

      Il paraît qu’on peut même aller voir "Massada". Bien que peu de gens, (à part les Juifspratiquants), sachent ce qu’est "Massada", peut-être est-ce un début d’auto-psychanalyse israélien ????

      Si ça vous tente demandez à Chomsky ce qu’il en pense. (((- :

      G.L.

    • éputé pour son opposition à la politique américano-israélienne au Moyen-Orient, a rendu visite pour la deuxième fois au Liban-sud à l’occasion de la commémoration de la libération d’une grande partie du territoire libanais de l’occupation israélienne !

      Au cours de sa tournée dans les villes de Bint-Jbeil et Maroun al-Ras , situées à la frontière libano-palestinienne, Chomsky a déclaré que « la guerre israélienne de 2006 –qui a tué plus de 1200 civils libanais et 160 Israéliens essentiellement des soldats- était une guerre américaine, et que la médiation des Etats-Unis dans la région est une plaisanterie » !

      Chomsky qui a rencontré le représentant du Hezbollah au Liban-sud Cheikh Nabil Kaouk, a souligné que « les guerres israéliennes contre le Liban bénéficiaient d’un feu vert américain, sauf la guerre israélienne de 2006 qui émanait d’une décision purement américaine » !
      Par ailleurs, selon le quotidien libanais as-Safir, Chomsky a affirmé qu’ « une guerre dans la région n’est pas exclue, mais qu’il n’en est pas sûr quand » précisant : "S’ils frappent l’Iran, le Hezbollah frappera Israël ... Mais s’ils frappent le Liban d’abord, c’est un signe pour l’Iran. Les Iraniens doivent alors se tenir prêts."
      Au sujet de la médiation américaine pour régler le conflit israélo-arabe au Moyen-Orient, Chomsky a affirmé : "Le président Barack Obama ne se soucie guère du conflit, son principal souci c’est de ne pas être diminué ou insulté ! Et donc Israël peut prendre ce qu’il veut, tant qu’il accepte de se soumettre aux Etats-Unis » !
      Pour ce qui est de la Syrie, Chomsky a noté : "Les Etats-Unis veulent contrôler la situation, espérant garder la Syrie loin de Téhéran, mais cela ne se réalisera guère."
      Il a décrit la Turquie et le Brésil comme étant deux "puissances en voie de développement qui ont réussi à gagner un statut indépendant sur la scène internationale », soulignant que Ankara "a évolué et s’est ouverte vers l’est et c’est normal », laissant entendre que "Washington n’apprécie guère cette ouverture."

      cela sur la manar qui en général a des info contrôlables et al safir bien sûr

      en tous cas bonne analyse de la situation

Derniers articles sur Bellaciao :