Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La candidature de José Bové, c’est "la politique autrement", loin des logiques d’appareil...

lundi 16 avril 2007 - Contacter l'auteur - 11 coms

C’est la politique vraie, proche des gens et de leurs préoccupations… Présentée par Karl Zéro, un authentique militant de terrain, cette candidature est réalisée et produite, dans le souci permanent de séduire les téléspectateurs, par Denis Pingaud, le conseiller spécial de Monsieur José Bové… Denis Pingaud est directeur de stratégie à l’agence Euro RSCG, une grande agence de publicité proche des gens et de leurs préoccupations… Ex LCR, désormais encarté au PS, Pingaud conseille, outre Bové, Monsieur Laurent Fabius ; il a, en juin 2006, dans les colonnes du Monde, dévoilé le sens de la candidature de son poulain, je cite :

"Fabius est le meilleur au PS pour rassembler toute la gauche. En rassembleur de la gauche radicale, Bové peut aider la gauche à gagner au deuxième tour"

Pour réussir ce coup foireux, pardon ce « renouveau à gauche », José Bové a su s’entourer des meilleurs parmi les meilleurs : la droite de la LCR, Debons et Aguiton, et la droite du PCF, Zarka, Perreux, Braouzec, bref, ce que l’opportunisme en politique a pu produire de plus brillant, des vraies lavettes déconsidérées partout où elles ont pu passer, des renégats, des carriéristes, mais autrement …

Mais cela ne remet pas en cause le formidable élan qui a obligé, quasiment, un José Bové peu enclin à se présenter, lui qui déclara si souvent qu’il n’avait aucune ambition politique, à se jeter dans l’arène, après avoir ressenti un frémissement au niveau du nombril… pensez donc, plus de 40000 internautes ont fait le choix Bové, dans un formidable mouvement démocratique et électronique, avec de la pub payante pour l’appel sur la page Google, 1 centime par click, la politique autrement, ça fait click y paraît…

José Bové prétend être le candidat des collectifs unitaires, face auxquels il s’est présenté une fois que tout était plié, le double consensus permettant à quelques grands partis comme les Alterécolos, les Alternatifs, le Mars, la fondation Copernic, Clémentine Autain (quoi c’est pas un parti Autain ?), permettant donc à ces mouvements de masse de rejeter la candidate Buffet élue par les collectifs, mais dans quelles conditions ! rendez-vous compte, faire voter ses adhérents, quel déni de démocratie !

José Bové, c’est la politique autrement, c’est le respect de la volonté des téléspectateurs, c’est le respect de la parole donnée : ainsi, il avait juré ses grands dieux qu’il ne se présenterait pas si Besancenot et Buffet se présentaient, eh bien il s’est présenté… Il avait assuré qu’il retirerait sa candidature si l’audimat était mauvais, enfin les sondages, enfin la démocratie participative quoi ! Il plafonne à deux pour cent et se maintient… Il prétend, dans les colonnes de la presse bourgeoise qui ne demande qu’à l’entendre, qu’il s’est fait expulsé de Cuba, ce qui est archi-faux, puisqu’il a été accueilli à bras ouverts et n’a pas tari d’éloges envers le système cubain, mais Bové à La Havane n’est pas Bové à Paris, Bové sur TF1 n’est pas Bové sur Arte, faut parler à tes cibles coco…

Récemment, José Bové a déclaré, dans le journal gratuit « 20 minutes » et sur les ondes de RTL, qu’il choisirait pour Premier Ministre Nicolas Hulot, un militant de terrain, proche de Chirac et des grands industriels, eux-mêmes proches des gens et de leurs préoccupations, en prime time sur TF1… Les supporters de Bové, ceux qui ne sont pas totalement encore dépolitisés et emmédiatisés, se sentant soudain floués par ce choix, Bové fit une conférence où il déclara que c’était une « blague »… bien sûr, ça c’est l’influence de Karl Zéro, c’est l’humour autrement…

Une candidature médiatique, mise en scène par un conseiller en com encarté au PS, des mensonges en série et quelques stars du petit écran plus loin, José Bové pouvait effectivement prétendre se trouver en dehors des partis… Il y a une clientèle pour cela, comme lorsque Pierre Juquin ou Huguette Bouchardeau se présentèrent, avec cette même logique de fond : détourner la radicalité de gauche vers des chemins non communistes, avec les résultats qu’on devine... José Bové ne s’adresse pas aux masses, mais à des électrons libres, des individus qui ne veulent pas perdre leur liberté dans un parti, vous n’aurez pas leur liberté de penser, c’est pourquoi le but de José Bové est de créer un parti.

Ah les électrons libres ! Que ne leur doit-on pas ! C’est certainement pas grâce à un parti que nous obtînmes toutes les conquêtes sociales ! Mais grâce à des électrons libres… les ouvriers de 36, les FTP, Ambroise Croizat, Marcel Cachin, des électrons libres ! que dis-je, des bobos ! dont le souvenir pâlit à l’évocation des noms de Karl Zéro, Juliette Binoche, Christophe Aguiton ou Patrick Braouzec…

Voila pourquoi José Bové se présente, avec sous le bras les 125 propositions des collectifs, patiemment échafaudées par des militants sincères, pendant que Monsieur Bové peaufinait sa stratégie avec son directeur de campagne. Alors osez Bové ! vous passerez à la télé…

HDM
ECOUTEZ LES SPOTS
FORMANT LA CAMPAGNE OFFICIELLE DE RADIO CAMPUS
(12 "spots" où la forme se veut satirique)
CE MERCREDI 18 AVRIL A 18H30
- http://www.campuslille.com
ou 106,6 pour les plus septentrionaux d’entre vous

Mots clés : Collectifs Unitaires / Dazibao / Présidentielle 2007 /

Messages

  • A force de manipuler les gens, ceux qui pense gagner vont perdre et pour longtemps.

    Des gens de gauche atomisé, comme ce fut le cas en 2002, et qui malgré cela ion votez" non" au TCE en 2005 non aucune envie de faire alliance avec BAYROU. Alors je leurs demande, au lieu de s’abstenir, comme certain veules le faire, et bien qu’il votes pour la candidate qui a porté le "non" en 2005 et qui représente le mieux la gauche antilibérale, Marie George BUFFET.

    Au moins vos voix ne serons pas perdu et vous direz à Ségolène ROYAL que la gauche et la droite ce n’est pas la même chose. Un peut de courage pour ne pas subir 5 ans de droite.

    • vous ignorez que les fonds de poubelles seront au menu dés le 23 Avril ?

      vous ignorez qu’ils sont la pitance quotidienne des "oublieés" dont la "misère " ne vous tourmente que le temps d’un "coup médiatico-stratégique" ?

      Vous ignorez que nous sommes dans une énorme poubelle , et qu’il est urgent de savoir qu’on en touche le fond ?

      Vous voulez ignorer qui a "inventé" le "navire poubelle" de la gauche dite "antilibérale" ?

      Vous refusez de voir ce qui saute aux yeux du "peuple de gauche écoeuré" ?

      Vous êtes donc bien les "bobos de service" !

      il faut dire la vérité qui est enfin dite telle quelle, ici : même si c’est bien au fond d’une poubelle qu’on prétend la dissimuler , quand on ne veut "rendre compte à personne de ses actes irresponsables" !

      alain de nantes, roseaupensant.gauchepopulaire

    • désolé mais je n’ai rien compris a ce message. Sois plus clair , élimine les sous entendus, donne des références au lieu de tourner autour du pot. Ton message frise la langue de bois

      andré

  • Nous avons besoin de construire un grand mouvement ou rassemblement ou parti , anti libérale.ça tout le monde en convient , avec une nuance : ceux qui disent " PAS LE PC ". Moi communiste adhérent au PCF , si un anti libéral ne veut pas de moi , je n’abdique pas , je ne boude , je reste. Ou cet anti libéral travaille avec nous TOUS SANS EXCLUSIVE ou il retournera dans son groupuscule.
    Je suis convaincu que sans le PCF rien ne se construira , au contraire tout s’éffondrera.
    Lorsqu’on entend les discours de JOSE BOVE on entend rien de neuf , il dit la même chose que MG BUFFET et BESANCENOT. Alors pourquoi a t-il imposé sa candidature si ce n’est pour brouiller les cartes , pousser le PCF de la ?

    Posons lui la question : JOSE , COMBIEN DE VOIX COMPTE TU PRENDRE AU pcf ?

    Sans le PCF point de salut pour les anti libéraux. Ou alors que restera t-il ? Une gauche eternellement protestaire et qui ne particpera jamais a un changement. Le PCF doit rester au centre de la gauche pour acceuillir ceux qui veulent protester et qui veulent que ça change et ceux qui sont déçu du PS et de la gauche plurielle.

    Il doit aussi et surtout retourner parler aux ouvriers aux employés aux chomeurs aux petits aux sans gradent aux métallos aux maçons aux jeunes

    LE SURSAUT DE LA GAUCHE EST LA !!! Il n’est pas chez BOVE OU BESANCENOT.

    andré 18

  • Je ne sais pas si José Bové se promène aujourd’hui avec les 125 propositions du contrat éléboré et approuvé par les collectifs ant-libéraux,mais pour ce qui concerne les adeptes de,nous ne retrouvons pas l’essentiel de ce qui nous a rassemblé avant la rencontre de St-Ouent.
    Je crois que ce jour-là l’absence de Bové a signé son refus de tout accord pour l’anti-libéralisme.Nous réalisons aujourd’hui l’importance du réflexe de Marie-george Buffet,même si au début nous n’avons pas mesuré la portée de cette attaque contre notre parti.

    Personne au début ne se posait les questions financières,les communistes étaient là pour financer et travailler,maintenant que chacun mène sa campagne,les objectifs sont plus restreints y compris sur le contenu, qui se concentre surtout sur les OGM.

    Pour moi Bové n’est pas un homme politique fiable,et je plains les quelques communistes qui l’ont choisi comme mentor.

    Marie-georgeBUFFET est la vraie candidate de gauche anti-libérale,ce n’est pas une affirmation gratuite,c’est tout simplement un constat ;

  • Si Bové est un coup foireux à venir , il nous préserve du plus grand coup foireux de l’histoire de la gauche depuis 30 ans, j’ai nommé le parti communiste et sa dégringolade électorale et de militants dont j’ai fait partie. Le parti des lavettes qui ont collaboré à un parti socialiste et dont leur première secrétaire MGB exministre de Jospin ,signataire du traité de Barcelonne, a osé imaginer incarner la gauche antilibérale. Merci Bové ! encore merci ! de nous permettre nous exmilitant du pc ex sympatisants du pc de nous avoir ouvert les yeux !

    Je sais que ce post sera sensuré comme à l’habitude SUR BELLACIAO, mais je transmet l’article et ma réponse à tous les copain excommunistes ou comnunistes unitaires, ils seront plus fort et moins tristes de ne pas être parmi vous.

Derniers articles sur Bellaciao :