Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

ORESTE SCALZONE : JE SUIS ANGOISSE PAR L’ARRESTATION DE BATTISTI

de : Oreste Scalzone
mardi 20 mars 2007 - 14h01 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 21 ko

Affaire Cesare Battisti, signez la pétition de soutien.

Signez la pétition de soutien ici

IL A ETE POUR MOI A PARIS UN COMPAGNON DU DESTIN L’EXTRADITION DU BRESIL EST DIFFICILE

"La première réaction, en apprenant l’arrestation de Battisti, est d’angoisse, alors que quand je pense à ce que m’évoque le mot prison à perpétuité je vois quelque chose d’irréparable, comme la sensation d’un ‘animal capturé’, comme on veut en donner l’impression pour Battisti".

C’est ce qu’a déclaré à l’agence de presse ADN Kronos Oreste Scalzone, ancien leader de Potere Operaio, en commentant l’arrestation de Cesare Battisti, qui a eu lieu hier au Brésil.

"Ces sensations – a dit encore Scalzone – je les éprouve même avant de savoir qui est la personne en question mais, dans ce cas-là, c’est encore pire, étant donné qu’il s’agit d’une personne qui a été pour moi un compagnon du destin, pendant les longues années de Paris.

Je n’oublie pas, toutefois, que mes idées étaient parfois différentes de celles de Battisti, comme quand il affirmait qu’aux années 70 existait en Italie le fascisme.

J’éprouve aussi une sensation libératoire – ajoute Scalzone – parce que je suis convaincu qu’on n’obtiendra jamais l’extradition pour lui : le Brésil est un pays n’ayant aucun traité la mentionnant ». Je suis convaincu aussi – dit encore l’ancien leader - qu’un système qui cherche encore quelqu’un, trente ans après, a quelque chose de malade, qui va au-delà de toute urgence.

C’est ce que j’appelle « toxicomanie punitive ». Il faut considérer – a souligné Scalzone – que le crime aujourd’hui est beaucoup moins scandaleux que l’impunité.

Il suffit d’observer le paradoxe qui voit le ministre de la Justice, Clemente Mastella, mis en condition de « raser les murs » pour se faire pardonner d’avoir signé l’amnistie et qui l’oblige à dire que le véritable crime c’est la prescription et non l’amnistie en soi. Pour moi, c’est délirant ».

Rome, 18 mars

Traduit de l’italien par karl&rosa


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
ORESTE SCALZONE : JE SUIS ANGOISSE PAR L’ARRESTATION DE BATTISTI
20 mars 2007 - 15h40

Oui c’est délirant, et en France cela commence à devenir trop simple pour ne pas être extrêmement inquiétant.

Quant à L’Europe, si aucun des candidats ne s’inquiète que ce soit à gauche ou à droite, avant toute proposition de réforme européenne, d’abroger la disposition de la majorité à l’unanimité comme majorité qualifiée , déjà en application dès l’origine du parlement européen, quelque soit le niveau de la décision des commissions (c’était dans la constitution que nous n’avons pas voulue, c’est de toutes façons le mode d’administration des commissions européennes spécialisées comme de la commission européenne infra communautaire elle-même) ; car si au début ce fut un garde-fou contre les décisions qui n’auraient pas emporté les majorités, maintenant c’est devenu la minorité qualifiée dans la cas de la majorité unanime introuvable, minorité qualifiée conte la mjorité simple ou des deux tiers, non qulalifiées, le lieu de ne pas pouvoir empêcher une décision : de sorte que la commission européenne qui a rendu executive la prescription pour les OGM est passée contre une opposition des deux tiers (dont largement majoritaires au sens commun) de la commission...

Et maintenant la France l’éxécute par décret sans consultaiton du parlement, car c’est cela la réforme que monsieur Chirac a faite adopter au parlement avant le référendum sur la constitution - et en anticipant le résultat - : que les directives européennes devant être rendues exécutives au niveau des Etats locaux, le seraient désormais en France par décret et ordonnances. Le seul député d’opposition au référendum qui en avait rendu compte après le résultat du Non : ce fut l’homme deroite Villiers. Il n’est guère glorieux poru la gauche dene pas l’avoir fait remarquer et dene pas en avoir demandé l’aborgation.

Le problème ce ne sont pas que les OGM mais toutes les libertés fondamentales dont celles de s’autodéterminer dans les choix pour être gouverné.

Bref tout cela est noir, de plus en plus noir.

O.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite