Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Antonio GRAMSCI : Lettres de prison (1926-1934)

de : Roberto Ferrario
mercredi 11 juillet 2007 - 19h38 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 20.9 ko

Avertissement [1] ; Introduction par Sergio Caprioglio
Voir la table des matières [2] du livre
Présentation de l’ouvrage [3] (Éditions Gallimard)

Une édition électronique réalisée à partir du livre d’Antonio Gramsci, Lettres de prison. Traduit de l’Italien par Hélène Albani, Christian Depuyper et Georges Saro. Paris : Éditions Gallimard, 1971, 622 pages. Collection Témoins.

C’est à la demande de M. Robert Houtain, que j’ai accéléré la production d’une version numérique des textes de Gramsci et plus particulièrement les Lettres de prison, un texte important d’ailleurs. Merci à M. Houtain.

J’ai divisé le texte Lettres de prison de Gramsci en trois fichiers, pour faciliter leur téléchargement et leur lecture.

FICHIERS TÉLÉCHARGEABLES :

  • Le premier fichier Word de trois

    La première partie du livre en format Word 2004 à télécharger. (Un fichier de 184 pages de 1 Mo.)
    Ce fichier correspond aux pages 1 à 239 du livre original et contient les lettres nos 1 à 149.

  • Le deuxième fichier Word de trois :

    La deuxième partie du livre en format Word 2004 à télécharger. (Un fichier de 279 pages de 988 K)

    Ce fichier correspond aux pages 239 à 469 du livre original et contient les lettres nos 150 à 309.

  • Le troisième fichier RTF de trois

    La troisième partie du livre en format Word 2004 à télécharger. (Un fichier de 287 pages de 564 K)

    Ce fichier correspond aux pages 470 à 620 du livre original et contient les lettres nos 310 à 428.

  • Le premier fichier RTF de trois

    La première partie du livre en format RTF (rich text format) à télécharger. (Un fichier de 184 pages 1.3 Mo.)

  • Le deuxième fichier RTF de trois :

    La deuxième partie du livre en format RTF (rich text format) à télécharger. (Un fichier de 279 pages de 1.3 Mo.)

  • Le troisième fichier RTF de trois

    La troisième partie du livre en format RTF (rich text format) à télécharger. (Un fichier de 287 pages de 824 K.)

  • Le premier fichier pdf de trois :

    La première partie du livre en format Acrobat Reader à télécharger. (Un fichier de 184 pages et de 2.7 Mo.)

  • Le deuxième fichier pdf de trois :

    La deuxième partie du livre en format Acrobat Reader à télécharger. (Un fichier de 279 pages de 2.7 Mo.)

  • Le troisième fichier pdf de trois :

    La troisième partie du livre en format Acrobat Reader à télécharger (Un fichier de 287 pages et de 1.6 Mo.)

    http://classiques.uqac.ca/classique...


    Notes :

    [1] AVERTISSEMENT

    La présente traduction est établie sur le texte des Lettere dal carcere publiées par Sergio Caprioglio et Elsa Fubini chez Einaudi en 1965. Cette édition critique abondamment annotée constitue la première édition italienne complète.

    De cette édition, seule a été supprimée la chronologie, la biographie de Gramsci étant maintenant facilement accessible au publie français. Par ailleurs, dans un souci d’adaptation, quelques notes ont été ajoutées.

    La seule traduction française publiée à ce jour est celle de M. Jean Noaro (Éd. sociales, 1953), qui le premier a fait connaître en France un choix des lettres de Gramsci.

    Les traducteurs

    [2] AVERTISSEMENT

    INTRODUCTION

    Lettres de prison :

    428 lettres numérotées de 1 à 428 du 20 novembre 1926 jusqu’au 12 mai 1937.

    APPENDICES

    Appendice I : Deux listes de livres expédiés par la librairie Sperling et Kuyfer, de Milan, à Gramsci.
    Appendice II : lettre datée du 21 octobre 1927 expédiée au Rédacteur du Manchester Guardian.
    Appendice III : Lettre écrite le 12 mai 1937 adressée de Rome par Tatiana Schucht à son ami, Piero Sraffa, King’s College, Cambridge.

    INDEX DES NOMS

    [3] Lettres de prison

    Le 8 novembre 1926, Gramsci est arrêté par la police fasciste et condamné, en 1928, pour « conspiration contre les pouvoirs de l’État, provocation à la guerre civile, incitation à la haine de classe, apologie d’actes criminels et propagande subversive ». Pendant onze années de captivité, de la déportation à l’île d’Ustica jusqu’à la clinique de Formies où il meurt en 1937 à quarante-six ans, Gramsci entretient une volumineuse correspondance, en particulier avec les membres de sa famille et notamment avec sa belle-sœur Tatiana, qui l’assiste jusqu’au bout.

    La première édition italienne (partielle) des Lettres de prison en 1947 constitue, de même que la parution des Cahiers de la prison (Quaderni del carcere) de 1948 à 1951, un des grands événements culturels de l’après-guerre et le point de départ de la redécouverte de Gramsci par l’intelligentsia italienne. En 1965 paraît chez Einaudi une édition critique considérablement augmentée (428 lettres dont 119 inédites). La présente traduction suit ce texte, et constitue la première édition française intégrale.

    Les Lettres de prison reflètent le drame de la survie quotidienne du prisonnier, mais aussi l’activité permanente de ce cerveau qu’on avait voulu « empêcher de fonctionner ». Elles nous renseignent sur la méthode de travail, les lectures, les intérêts multiples du théoricien marxiste qui remplissait jour après jour les Cahiers de la prison qu’on s’accorde aujourd’hui a considérer comme un point de référence essentiel de la culture italienne, et de la recherche critique en général, et dont elles constituent à la fois un commentaire et un contrepoint dramatique. Elles témoignent du combat permanent de l’intellectuel et du militant Gramsci contre l’ordre fasciste.

    (Éditions Gallimard)


    Partager cet article :

    Imprimer cet article




  • accueil | contacter l'admin



    Suivre la vie du site
    RSS Bellaciao Fr


    rss IT / rss EN / rss ES



    Bellaciao est hébergé par DRI

    (test au 15 juin 2021)
    Facebook Twitter
    DAZIBAO
    14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
    lundi 5 juillet
    L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
    Lire la suite
    Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
    jeudi 10 juin
    de Cesare Battisti
    Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
    Lire la suite
    QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
    samedi 5 juin
    de Roberto Ferrario
    Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
    Lire la suite
    La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
    vendredi 4 juin
    de Collectif Bellaciao
    La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
    Lire la suite
    Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
    lundi 17 mai
    de Roberto Ferrario
    2 commentaires
    Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
    Lire la suite
    Liberté de la presse, version israélienne (video)
    samedi 15 mai
    L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
    Lire la suite
    Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
    vendredi 7 mai
    de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
    NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
    Lire la suite