Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Forum Social Européen : Appel des mouvements sociaux

samedi 27 septembre 2008 - 23h59 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Le 5ème Forum Social Européen s’est tenu à Malmö (Suède) du 18 au 21 septembre. Vous trouverez ci dessous l’appel de l’"Assemblée des mouvements sociaux" réunie durant le Forum. Puis un article de Rouge sur le FSE.

2009 : Pour changer l’Europe !

Nous assistons, au niveau européen, à une offensive anti-sociale et libérale sur tous les terrains : crise économiqueet financière, augmentation des prix, crise alimentaire, privatisation et démantèlement des services publics, contre-réforme du travail, décisions de la Cour de justice Européenne, démantèlement de la politique agricole commune,renforcement de l’Europe forteresse contre les migrants, affaiblissement des droits civils et démocratiques et accroissement de la répression ; accords de coopération économique, intervention militaire dans des conflits externes.), bases militaires…tout ceci dans un monde où les inégalités, la pauvreté et la guerre permanente globale augmentent chaque jour.

Dans ce contexte de crise globale, nous voulons réaffirmer que des solutions alternatives existent en faveur de la justice, de la paix,de la démocratie et de l’environnement.

Nous, mouvements sociaux européens réunis à Malmö, nous nous sommes engagés sur un agenda commun pour mener le combat pour une « autre Europe », une Europe fondée sur les droits des peuples.

1/ sur la question sociale :

Nous lançons immédiatement une campagne européenne contre les politiques sociales et de l’emploi de l’Union européenne, tout d’abord pour nous opposer particulièrement à la directive de l’Union européenne sur le temps de travail et sur les décisions de l’UE sur la main d’œuvre immigrée.

Cette campagne comportera plusieurs étapes (par exp. le 6 décembre à Paris) et inclut l’objectif d’une mobilisation conjointe de masse à un niveau européen dès que possible.

Comme deuxième étape, nous construisons un contre-sommet/conférence large, rassembleur et stratégique de tous les mouvements sociaux européens, à Bruxelles, en mars.

2/ contre l’OTAN et la guerre :

Nous appelons à une grande manifestation le 4 avril à Strasbourg/Kiel, centre de la célébration du 60ème anniversaire de l’OTAN pour dire « STOP à l’OTAN » et pour dissoudre ce terrible instrument de guerre.

Ce même jour, nous appelons à des manifestations dans tous les pays d’Europe.

Nous proposons que le Forum social mondial de Belem déclare le 4 avril comme journée internationale de mobilisation contre l’OTAN.

3/ contre la crise climatique :

Nous appelons à une journée mondiale d faction sur le climat le 6 décembre, pendant le sommet de Poznan, à Poznan même et dans le monde entier. Nous appelons à une mobilisation massive l’année prochaine lors du sommet mondial sur le changement climatique à Copenhague, en décembre 2009.

4/ contre le G8 :

En juillet 2009, le mouvement social de Sardaigne et d’Italie vont inviter tous les mouvements à venir en Sardaigne, où se tiendra le sommet du G8 sur l’Ile de La Maddalena pour protester contre le G8 et ses politiques et pour y présenter nos projets alternatifs pour la justice, la paix, la démocratie et l’environnement au plan mondial.

Il y a aussi de nombreuses initiatives émergeant des différents réseaux, assemblées et collectifs.


Article de Rouge n° 2267.

FSE : À la recherche d’un second souffle

Même si la participation au Forum social européen de Malmö (Suède) a été limitée, ce cadre reste irremplaçable pour permettre un échange d’expériences et favoriser l’organisation de mobilisations à l’échelle européenne.

Le Ve Forum social européen (FSE) a été moins enthousiasmant que les précédents, notamment parce que la participation était moindre (un peu plus de 10 000 entrées) et les conditions matérielles de son déroulement parfois chaotiques. Cela s’explique, en grande partie, par l’investissement pour le moins limité des organisations syndicales suédoises. Celles-ci s’intéressent peu à l’Europe et aux nécessaires mobilisations à organiser à cette échelle face à la politique de l’Union européenne (UE), pensant, à tort, qu’elles ont plus à gagner en limitant leur action au seul cadre national afin de préserver les acquis sociaux.

Mais d’autres raisons expliquent un certain essoufflement de la dynamique des forums sociaux. En confinant les organisations politiques à un rôle subalterne, toute la question de l’alternative politique globale à opposer au néolibéralisme est esquivée. La seule addition des mouvements sociaux ne permettra pas de mettre en échec la politique libérale. Sans débat autour de la stratégie, le slogan « Une autre Europe est possible » n’est qu’une formule creuse.

Ceci dit, le FSE reste un cadre irremplaçable pour échanger les expériences, construire et consolider des réseaux sur des questions comme l’immigration, la précarité, le climat ou la guerre. La manifestation qui s’est déroulée dans les rues de Malmö a réuni quelque 15 000 participants, ce qui est beaucoup pour Malmö et la Suède. Mieux encore, l’assemblée générale des mouvements sociaux, qui a clôturé le FSE, a adopté une déclaration fixant quatre grands rendez-vous, sorte d’agenda commun pour les altermondialistes.

La priorité est de mener une campagne prolongée, intitulée « 2009 : pour changer l’Europe », sur les questions sociales et du travail liées à la politique réactionnaire de l’UE, avec comme objectif une initiative européenne, à Bruxelles, en mars 2009, au moment du sommet des chefs d’État européens. Les trois autres rendez-vous sont une manifestation européenne à Strasbourg, le 4 avril, au moment des cérémonies célébrant le 60e anniversaire de la création de l’Otan ; un contre-sommet et une manifestation lors de la tenue du prochain G8, en Sardaigne ; et, enfin, sur la crise climatique, une initiative à Potsdam, le 6 décembre, prélude au grand rassemblement international prévu à Copenhague, en décembre 2009, au moment de la tenue de la conférence mondiale sur le climat, organisée par l’ONU.

Ces quatre campagnes, ainsi que la préparation du prochain Forum social européen, qui aura lieu à Istanbul, sont autant d’éléments qui peuvent permettre au mouvement altermondialiste de trouver un second souffle. ■

Léonce Aguirre


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Forum Social Européen : Appel des mouvements sociaux
28 septembre 2008 - 08h47

TOUS DEVANT LES BANQUES

Mondialement, rassemblons nous devant les banques pour l’abolition des intérêts bancaires. Les taux d’intérêts, un privilège accordé autrefois par les rois aux banquiers… mais jamais abolis !!!

TOUS DEVANT LES BANQUES

chaque samedi à 17 heures

Dans chaque ville, choisir une banque dont l’emplacement favorise un rassemblement

A Nantes, place Royale à partir du samedi 27 septembre

Exigeons une loi donnant aux Etats le droit de contrôler les Banques Centrales

Pour une monnaie de service public, sans intérêts privés, une monnaie d’intérêt général

La réserve d’or mondiale, une pépite dans un océan de monnaies électroniques. Et pourtant, sur 15 ans et pour 5% d’intérêts, nous payons le double de la somme empruntée. Une somme d’argent qui est créée en quelques secondes sur ordinateur par le banquier !!! 92% de monnaie électronique (8% de billets et pièces)…

Non à la monnaie à intérêts qui spécule sur le travail des producteurs.

Au nom de leurs seuls intérêts, les banquiers accordent ou non des prêts : ils exercent ainsi un droit de vie ou de mort sur les entreprises, les particuliers et les Etats. (exemple, financement d’armes au détriment de logements, d’écoles, d’hôpitaux…)

Il faut une monnaie émise en quantité équivalente aux seuls biens et services produits.

Dans la réalité, ce sont les biens et services que nous produisons qui garantissent l’usage de la monnaie, et non l’inverse !!! Le conditionnement des revenus à l’emploi appauvrit les peuples, (exemple :des stocks de nourriture sont massivement détruits par pénurie de monnaie…) Et pourtant, réserves de matières premières, d’énergie et main-d’œuvre, sont bien là, prêtes à être utilisées pour satisfaire les droits fondamentaux à la vie. Il faut une monnaie d’intérêt général, au service des producteurs et des consommateurs.

Le remplacement massif des hommes par les machines exige un revenu d’existence dissocié de l’emploi.

Le temps de travail de chacun sera considérablement réduit. La monnaie sera créée en fonction de productions respectant l’environnement et le droit à la vie, santé, logement, éducation…

Cessons de privatiser les profits et de socialiser les pertes…

Que les Etats civilisent les banquiers dont le devoir est de respecter l’intérêt général.

Libérons La Monnaie Nantes-Le Pellerin

PETITION INTERNATIONALE AUX PARLEMENTAIRES

Nous exigeons une loi pour le droit des Etats à contrôler les Banques Centrales Pour une monnaie de service public, sans intérêts privés, une monnaie d’intérêt général nom prénom qualité email

Renvoyer pétition et infos sur les rassemblements à :

vidal.mothes@wanadoo.fr « 

Liberons La Monnaie » 5, avenue Louis Vasseur, 44 000 Nantes

Visitez le blog :

liberonslamonnaie.blogspot.com/

De : alain vidal

vendredi 26 septembre 2008

une pratique : boycott organisé de la finance :

Une autre banque est possible

La Banque WIR

Réponse à la crise financière : principe de la coopérative et monnaie complémentaire

par W. Wüthrich, Zurich

http://www.horizons-et-debats.ch/in...

Il n’y rien d’individuel ou d’apolitique dans la proposition de banques locales alternatives vraiement cooperatives et hors de la logique capitalistique, suite au boycott spontané diffus en cours declenché par la surmediatisation de la crise financiére qui interpelle et destabilise toute la société :

La traduction de La Banque WIR = la banque NOUS....60 000 cooperateurs anticapitalistes suisses







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite