Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Bandung : une inspiration pour les altermondialistes

de : Espace zapatiste 13
jeudi 19 janvier 2006 - 22h55 - Signaler aux modérateurs

Transmis par Espace zapatiste marseille http://marseille.indymedia.org

mercredi 18 janvier 2006, par Falila Gbadamassi

Bandung : une inspiration pour les altermondialistes

Avant le début du forum social, certains d’entre eux ont rappellé que le propos de Bandung est toujours d’actualité.

La « conférence des peuples de Bandung », à l’initiative de quelques ONG, s’est déroulée ce mercredi à Bamako en commémoration d’un cinquantenaire douloureux. Car les maux qui ont justifié, en 1955, la tenue de la Conférence de Bandung, sont toujours d’actualité, selon les altermondialistes. Ils estiment que la colonisation politique a fait place à la colonisation économique grâce au néolibéralisme.

C’est en prélude au forum social mondial polycentrique de Bamako (19 au 23 janvier), que s’est tenue, ce mercredi, dans le cadre du palais des congrès de la capitale malienne, la « conférence des peuples de Bandung ». Une rencontre, en marge de la grand messe des altermondialistes, organisée par quelques ONG, dont le Forum pour l’Autre Mali (Foram) d’Aminata Traoré, ancien ministre de la Culture et initiatrice du Forum social africain en 2002. L’une des figures de proue de la vie socio-politique malienne a participé au lancement de la conférence. Aux côtés, notamment, de l’économiste égyptien Samir Amin, directeur du Forum du tiers-monde et président du Forum mondial des alternatives, et du directeur du Monde diplomatique, Ignacio Ramonet. Une réflexion commémorative du cinquantenaire de la Conférence de Bandung qui a rassemblé en 1955, à l’initiative de nations nouvellement indépendantes, les pays d’Afrique et d’Asie.

Conférence de Bandung, mouvement altermondialiste : même combat

« Bandung n’est pas un événement du passé dont la page est tournée, explique Samir Amin. C’est une grande leçon donnée au monde entier par les peuples d’Asie et d’Afrique. Bandung est parvenue à imposer, jusqu’à un certain point et pendant un certain temps, au système mondial, un ajustement aux exigences de développement de nos peuples, ‘les Peuples du Sud’ comme on les nomme désormais. Dans ce sens, les défis auxquels ces derniers sont confrontés aujourd’hui en Asie, en Afrique et en Amérique Latine sont de même nature, même si les conditions ont changé. C’est la raison pour laquelle nous tentons, à partir de cette réunion, de contribuer à l’élaboration d’une politique alternative à la mondialisation libérale. » Une plate-forme de réflexion dont Aminata Traoré précise la portée, notamment pour l’Afrique qui accueillera jeudi, pour la première fois, un Forum social mondial.

« Avant (son) ouverture, nous nous devions, 50 après, de nous rappeler que des chefs d’Etat, engagés dans les luttes de libération nationale, s’étaient réunis à l’époque pour achever l’œuvre de décolonisation qui était en cours. Nous savons qu’immédiatement après, les puissances occidentales qui ne l’entendaient pas de cette oreille, ont organisé une politique de déstabilisation qui a coûté cher à chacun de nos pays, à nos leaders politiques. Modibo Keïta (premier chef d’Etat malien, ndlr), Nkrumah (Kwame, chantre du panafricanisme, ndlr) n’ont jamais eu les coudées franches. Aujourd’hui, nous assistons à une véritable recolonisation au nom d’une mondialisation qui se traduit par le pillage et la paupérisation d’une grande majorité des peuples du Sud ».

Persister dans la résistance

« Lorsque les maux que vous combattez demeurent, poursuit-elle, vous avez le droit de persister dans la résistance. Si aujourd’hui, nous peuples du Sud, nous nous retrouvons ici avec des citoyens du Nord, c’est parce nous sommes obligés de faire face à l’ennemi commun : l’expansion d’un capital prédateur et d’une arrogance totale. Ce rouleau compresseur qui a créé la fracture sociale au Nord et qui ouvre les mêmes plaies chez nous. L’Afrique paie particulièrement cher pour les mutations qui sont en cours. Nous devons profiter de la présence de la société civile mondiale pour dire haut et fort que notre continent n’est pas victime de lui-même. » Passer d’une conscience collective à l’émergence d’un acteur collectif est la thématique autour de laquelle s’est construite cette journée de réflexion.

« L’idée, c’est de dire que nous partons de l’existence d’un accord collectif que nous appelons le mouvement social mondial qui s’est constitué peu à peu au cours de ces dix dernières années. Cet acteur collectif reste malgré tout relativement dispersé et mobilisé autour de sujets qui sont très différents en raison même de ses qualités. Diversité, pluralité... des qualités qui sont d’ailleurs à conserver. La question qui se pose est de savoir si la transformation de cette conscience en un acteur aux objectifs communs qui pourraient se traduire, par exemple, par un manifeste ou une déclaration de Bamako est possible ». Pour l’heure, les participants à la rencontre de ce jour, répartis en une dizaine de groupes, se sont penchés tout au long de la journée sur des questions relatives à l’éradication de l’exploitation de la femme, au statut des ressources naturelles ou encore à la démocratie. De quoi nourrir la réflexion des 30 000 autres altermondialistes attendus jeudi à Bamako.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite