Plus de mensonges ! Nous voulons la vérité ! Nous voulons la paix !

De Paolo Ferrero
Publié le 25 juin 2023 par Roberto Ferrario
1 commentaire

Il est choquant de voir comment les médias occidentaux mentent constamment sur la guerre entre l’OTAN et la Russie. Même l’échec du putsch tenté par Prigojine entre vendredi et samedi sert d’occasion pour mentir…

Il y a 3 grands brins de mensonges occidentaux :

1) Poutine, en plus d’être malade, risque toujours d’être défenestré et ce putsch, même s’il a échoué, l’a affaibli.

2) Les sanctions occidentales affaiblissent l’économie russe et tôt ou tard le peuple se soulèvera.

3) Les Russes sont en train de perdre la guerre et l’Ukraine soutenue par l’Occident gagnera la guerre.

Ce sont 3 mensonges colossaux et chaque jour qui passe, ils sont démentis par les faits.

Plus précisément, il me semble que Poutine sort renforcé de cette tentative de coup d’État, tout comme Erdogan est sorti renforcé de la tentative de coup d’État soutenue par les États-Unis il y a quelques années.

Poutine a vu tous les dirigeants politiques et militaires russes se prononcer en sa faveur.
Poutine a réussi à arrêter une tentative de coup d’État sans déclencher la guerre civile (appelée par Progozhin) et évitant ainsi une effusion de sang majeure. Aujourd’hui plus qu’hier, Poutine est la référence de l’unité du peuple russe.
Poutine a considérablement réduit le pouvoir et le rôle de l’armée privée wagnérienne : les loyalistes rejoindront l’armée et les putschistes continueront à se battre - et à mourir - sous la bannière wagnérienne sans que wagner continue à recruter.

La popularité de Progozhin avait beaucoup grandi comme son prestige en tant que héros militaire et cela pourrait avec le temps mettre Poutine dans l’ombre. Depuis hier, tout cela est terminé et l’exil en Biélorussie est considéré en Russie comme celui qui a conclu un accord avec les Occidentaux.
Les seuls morts sont des soldats russes tués par les putschistes qui n’ont jamais été sérieusement attaqués sur le plan militaire en ces heures mouvementées. Cela aussi privera les putschistes de prestige et l’apportera à Poutine.

Je pourrais continuer encore et encore mais c’est inutile, l’histoire ne changerait pas. Poutine en Russie aura plus de pouvoir et plus de prestige qu’auparavant et pourra prendre des mesures répressives internes plus lourdes qu’auparavant. Lorsque l’Occident cessera de mentir sur Poutine et la Russie, une fenêtre de paix s’ouvrira enfin. Plus tôt les négociations seront ouvertes pour construire un compromis avec Poutine et avec la Russie, en laissant de côté les folies de l’OTAN et de Zelensky, mieux ce sera. Tout le reste mène au désastre car les mensonges toujours plus nombreux ne servent qu’à justifier une escalade militaire destinée à nous conduire à la troisième guerre mondiale. Nous voulons la vérité, nous voulons la paix !

PS

Faire comprendre que tout l’échafaudage de la communication grand public est basé sur des mensonges n’est pas seulement une mesure d’hygiène mentale publique, mais c’est une tâche nécessaire pour pouvoir construire un récit alternatif. Comme l’a dit Gramsci, la vérité est toujours révolutionnaire. Il faut noter qu’il ne s’agit pas de construire un récit inverse par rapport à celui de l’OTAN dans lequel les méchants sont remplacés par les gentils, les blancs par les noirs et ainsi de suite. Il faut sortir du piège de la narration/conspiration dominante et construire une troisième voie d’appréhension critique de la réalité. Le contraire d’un mensonge n’est pas nécessairement la vérité, la vérité doit être recherchée. L’alternative n’est pas entre le mauvais Poutine et le bon Poutine mais comprendre ce qui se passe dans le monde pour construire un chemin vers la paix. Pour le dire avec un exemple, il faut sortir du récit YES VAX / NO VAX qui a empoisonné la communication publique ces dernières années, la rendant globalement toxique, largement non scientifique et inventée. Il faut reconstruire une lecture critique qui brise le schéma qui réduit le fonctionnement du monde à un gigantesque match de football où il y a les nôtres et les leurs, où les nôtres ont raison et les leurs ont tort, les nôtres sont bons et les leurs sont mauvais.

De Paolo Ferrero ex secrétaire générale de La Refondation Communiste italienne.

Messages

  • On ne peut être plus clair et pertinent. Complètement d’accord avec cette analyse ; il suffit -et il faut bien du courage- d’écouter les
    chaînes propagandistes françaises (e.g) -comme celle de LCI-, pour se faire une idée de leur médiocrité ...


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?


2001-2023 Bellaciao
Contact | Mentions légales |
Les publications d'articles sont modérées a priori.
L'inscription est obligatoire pour publier et participer aux forums.
Les auteurs sont responsables de leurs écrits et assument pleinement leurs publications.

Archives Bellaciao 2001-2021

Bellaciao FR Bellaciao IT Bellaciao EN Bellaciao ES