STUPEUR ET TREMBLEMENTS : Ukraine, la CGT et la guerre

1er mars, par Roberto Ferrario 4 coms

De Fabrice Aubert

Quand on connait l’Histoire de la C.G.T on s’interroge sur le sentiment que l’on doit avoir… Honte ou trahison ou les deux à la fois ???

Historiquement la C.G.T s’est construit sur l’ide de paix comme condition indispensable de l’émancipation économique et sociale pour les prolétaires…La Paix est donc notre seul combat.

QUELLE DEMOCRATIE INTERNE ? Alors que la C.G.T est organisée selon les principes du fédéralisme, nécessitant au moins pour les questions les plus importantes, l’accord des syndicats, comment cette déclaration a-t-elle pu être signée, au nom de tous les syndicats C.G.T, sans consultation interne ??? Quel syndicat a pu discuter de la guerre ???

QUELLE SOLIDARITE AVEC LA RESISTANCE UKRAINIENNE ? Ce titre, tiré de la déclaration commune trahit l’engagement pacifique de la C.G.T en choisissant un camps. En choisissant un camps, quel qu’il soit, on s’écarte de l’action militante de la paix et pour la paix. Pense-t-on que Jaurès, en 1914 dans son combat pour la paix, choisit la France contre l’Allemagne ou vice versa ??? Le combat pour la paix na pas d’autres camps que celui de la paix…

QUELLE RESISTANCE ? Imagine-t-on à quel point ce mot est ici galvaudé ??? déformant la sens profond et historique du terme. La Résistance est un moment particulier de notre histoire, initiée par les communistes en France, optimisé par l’affiche rouge de Manouchian et des « terroristes ». C’est aussi les partisans communistes yougoslaves, seul pays à se libérer du joug nazi par eux-mêmes, ce sont aussi les partisans grecs communistes pour l’essentiel, qui chassèrent l’envahisseur nazi. De manière générale, les résistants et partisans ne sont pas une armée, mais des résistants, citoyens convaincus qu’au-delà des militaires et des armées organisées, considèrent, que la libération, dépends de leur propre engagement individuel en vue de chasser l’ennemi. Jamais les Résistants n’ont été reconnus comme des soldats d’une armée.

Or la guerre en Ukraine (et non guerre d’Ukraine), il n’y a pas de résistance ukrainienne, il n’y a que deux armées qui se combattent (Russe et Ukrainienne). Parler de résistance ukrainienne est dont un abus de langage dont l’objectif idéologique, incite à prendre partie pour le pauvre peuple ukrainien, contre le peuple du Donbass, pourtant bombardé lui aussi par le gouvernement Ukrainien légal, depuis 2014 et ayant « produit » 14.000 morts (civils et militaires).

Faut-il ici le rappeler la guerre, les guerres toutes les guerres font des morts et produisent des violences, des destructions et des exactions de chaque côté, c’est pourquoi les militants pacifistes n’ont qu’un camps, celui de la paix…
https://www.facebook.com/photo/?fbid=10226450588282493&set=a.10215769599664453

QUEL SOUTIEN A LA GUERRE ? Se rends on compte qu’en prenant partie pour « la résistance à l’Ukraine » dont on vient de mesurer les limites et les déformations du mot, de fait on soutient l’activisme militaire de l’Occident dont l’OTAN est le faux nez et l’Impérialisme américain le vrai donneur d’ordre…

QUI SAIT QUI EST CAUSE DE LA GUERRE ? Au-delà des aspects formels répétés en boucle sur « l’invasion russe » que sait-on de la guerre, de ses causes profondes, et des intérêts en jeu.

• Qui peut affirmer comme le proclame en boucle la guerre confronte le fou et méchant Poutine aux gentils intelligents Zélenski et Biden ?
• Qui peut affirmer ici que la limitation des libertés en Russie ne s’applique pas aussi de la même manière en Ukraine du fait de la guerre ?
• Qui peut affirmer que la Russie de Poutine du fait de ses difficultés internes (économiques, sociales, démographiques) tellement médiatisées aurait eu intérêt à la guerre ?
• Ne peut-on affirmer l’inverse de l’obligation des U.S.A, au vu de ces propres déficits (budgétaire, commerciaux, politiques) et du désastre de sa dernière guerre (Afgahanistan) de la nécessité de déclencher un nouveau conflit dans le monde en vue de sauver le dollar du déclin de l’Empire ?
• Qui peut affirmer qu’il s’agit d’une « guerre d’Ukraine » et non une « guerre en Ukraine », l’Ukraine, ici ne jouant que le rôle de bac à sable (absorbant le sang) d’un conflit géopolitique mondial, dont les U.S.A et la Russie sont les principaux protagonistes avec en soutien arrière l’occident d’un côté (Union Européenne, Canada, Autralie) et la Chine, l’Inde, l’Afrique et désormais l’Arabie Saoudite, dans une confrontation ayant comme soubassement caché la domination économique du monde via le pétrole, le gaz et la monnaie dominante (dollar) et les remises en cause de l’ordre mondial unipolaire (U.S.A) ?
• Qui peut oser contredire le fait que les abstentions de plus de la moitié de la population mondiale à l’O.N.U est l’expression de ces volontés d’émancipation des peuples de la domination de l’Empire ?
• Qui peut affirmer ici que cette guerre comme les autres n’a pas comme fonction d’abord d’enrichir les marchands d’armes et l’industrie militaire qui ne reconnait qu’un pays, celui de l’agent ???
• Qui peut oser contredire le fait que l’Empire U.S a généré 219 guerres et conflits dans le monde, sans jamais réussir à construire des solutions pacifiques (Vietnam, Chili, Corée, Afghanistan, Yougoslavie, Iran, Irak, Lybie, Syrie, Palestine etc…) ?
• Qui peut oser contredire le fait que ce n’est que dans les films d’Hollywood, que l’armée U.S arrive à gagner ?
• Qui peut oser contredire le fait que la guerre en Ukraine et les alliances économiques qui en découlent (Russie, Chine, Inde, Afrique et Arabie Saoudite) dans la nouvelle route de la soie et l’émergence de l’Eurasie, mettent à mal les dominations économiques et financières des U.S.A et de son zélé serviteur (l’union européenne) ?
• Qui peut oser contredire le fait que tous ces faits assemblés dévoilent une logique impérialiste de l’Empire U.S ?
• Qui peut affirmer ici qu’en France, le gouvernement Macron-Borne ne se sert pas de la guerre en Ukraine, pour justifier leur guerre sociale en France (Salaires, services publics, impôts, retraites) ??
• Qui peut affirmer qu’il ne s’agit pas d’une guerre capitaliste comme les précédentes visant à masquer et régler les problèmes générés, par le Capitalisme mondialisé lui-même (Krach 2000, 2008, crise Covid) ???

Le texte signé par la C.G.T ni n’aborde ni ne réponds à ces questions pourtant essentielles pour une organisation syndicale dont l’Histoire passée portait l’anti colonialisme et la lutte pour la paix…

Dans ce cadre, qui peut encore ici, affirmer, que la C.G.T est une organisation syndicale de lutte des classes, à vocation internationaliste (donc de paix) ?
Cette signature, au vu des valeurs historiques de la C.G.T n’est-elle pas honte et trahison ???

Le 1 mars 2023, Fabrice AUBERT / Plus de 40 ans de militantisme C.G.T

Le texte d’origine signé par la C.G.T

https://www.facebook.com/photo/?fbid=6693626713997413&set=a.912638065429669

Quelques modestes contributions personnelles aux questions posées…

https://www.facebook.com/photo/?fbid=10226397340471331&set=a.10215769599664453

https://www.facebook.com/photo?fbid=10226478789747512&set=a.10215769599664453

Commentaires

  • 2 mars, 00:08, par Thomas

    Il est vrai que la CGT a changé depuis son opposition à la guerre contre l’Irak. et même je crois contre la Libye...

  • 4 mars, 09:18, par Himalove

    A Montélimar, l’UL CGT qui est aux mains des trotskystes du NPA soutient le régime de Kiev et les livraisons d’armes...

    Impossible de discuter avec ces militants ; ils ont classé les gens comme moi ainsi que les gilets jaunes à l’extrême-droite.

    Sont-ils simplement sectaires ou victimes de la propagande ? Un mélange des deux.

    La CGT identifie l’impérialisme à la Russie de Poutine ignorant l’impérialisme américain combien plus dangereux pour nous en Europe.

    Leur position ressemble à celle russophobe de Force ouvrière à ses débuts en 1948 lorqu’elle venait d’être créée par des intérêts US pour diviser le mouvement ouvrier.

    Cet alignement de la centrale CGT va avoir un effet épouvantable et démobilisateur sur les luttes ; elle pré-dispose à l’Union sacrée (voir la période Covid-19) et nuit à l’analyse politique de la contre-réforme des retraites imposée par le gouvernement d’Elisabeth Borne.

    Car au fond quel est le sens profond de cette urgence du recul de l’âge de la retraite ? Sinon d’envoyer les jeunes au casse-pipe et conserver plus longtemps les vieux au boulot...

  • 13 mars, 09:22, par Jicé60

    On reconnait bien là la vieille dialectique stalinienne hypocrite.
    Oui, l’Ukraine _ qui est loin d’être l’oie blanche décrite par les médias dits " mainstream " _ a été et est toujours agressée par la Russie, oui Poutine est un despote allié aux mafias qui ont mis la main sur l’économie de la Russie à la chute de l’URSS. Oui, l’économie de la Russie était en déroute avant le début de cette guerre _ bien-sûr ça ne s’est pas arrangé depuis _ et cette soit-disant " Grande Opération Patriotique " lui sert provisoirement de cache-sexe pour éviter d’être évincé du pouvoir. Quitte à mettre toute la planète sur la voie d’une nouvelle guerre mondiale. Que les USA et leurs alliés soufflent sur les braises est criminel, et complètement irresponsable. Mais la CGT qu’est-elle dans ce grand foutoir : un petit pois, une lentille, un grain de poussière ?

  • 13 mars, 10:58, par spartacus

    Impossible de discuter avec le NPA j’en doute fort.de plus quel NPA ?car il y en a deux .et il est faux de dire que le NPA assimile les gilets jaunes à l extrême droite.totalement faux.
    mais dis moi un peu quand une armée envoie-des bombes des missiles sur ta maison que des criminels sont libérés de prison pour assassiner ta femme tes gosses tu ne les défendras pas ? Tu ne demanderas pas d armes pour sauver ta liberté ? J’aimerai une réponse sans langue de bois pour une fois
    troupes russes hors d’ukraine

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Émirats arabes unis : derrière l’image bling-bling, les fossoyeurs (...)

1er juin, par C.Thomas 1 com

Les influenceurs français expatriés à Dubaï font beaucoup parler d’eux. Un bon moyen pour les Émirats arabes unis d’occulter une autre réalité bien moins favorable en termes d’image… Dans les prisons (...)

LIRE LA SUITE

Jeudi 01 juin - 18h30 - Rassemblement pour exiger la libération de (...)

27 mai, par jean1

Nous appelons tous ceux et toutes celles inscrits dans le soutien à Georges Abdallah à être présents à Paris, à quelques mètres du Ministère de la Justice, le 01 juin 2023, à 18h30, à l’angle de la Rue (...)

LIRE LA SUITE

Grève baudet - C’est l’heure de l’mettre !

25 mai, par Podcasts 2 coms

La grève des Vertbaudet est née au printemps, saison où tout s’éveille, où montent les sèves et où fleurissent les revendications. L’histoire nous dira si cette grève fut le prélude à un printemps plus (...)

LIRE LA SUITE

Vincent Delahaye : un « Monsieur autoroutes » attendu au contrôle (...)

24 mai, par SimonLo 2 coms

Le sénateur UDI de l’Essonne se multiplie dans les médias pour porter un combat – avec l’horrible Rassemblement national – contre les sociétés concessionnaires d’autoroutes. Mais au-delà de cette (...)

LIRE LA SUITE

La saint Charles III - C’est l’heure de l’mettre !

24 mai, par Podcasts

Saint Charles III est le saint patron du château. Au château, le temps ne s’écoule pas dans le même sens que dans cette vaste périphérie sale, bruyante, où le tout venant traine sa misérable existence (...)

LIRE LA SUITE

Manifestation nationale pour exiger la libération de Georges (...)

23 mai, par jean1

Toutes et tous à la manifestation nationale pour la libération de Georges Abdallah ! Métro Ménilmontant à Paris, dimanche 18 juin, à 14h Le 18 juin prochain, veille de la journée internationale des (...)

LIRE LA SUITE